Un idéologue des Femen violemment agressé à Kyiv

INTERNATIONAL - Un militant considéré comme un des idéologues des Femen, Viktor Sviatski, a été violemment tabassé près des locaux de l'organisation à Kyiv, a indiqué jeudi 25 juillet le mouvement féministe, dénonçant une intimidation à la veille d'une visite de Vladimir Poutine.

"Viktor a été conduit à l'hôpital en ambulance avec le visage fracassé, une possible fracture de la mâchoire inférieure, des dents cassées et une importante perte de sang", a indiqué le mouvement dans un communiqué, précisant que l'agression avait eu lieu mercredi soir. La photo (attention, l'image peut choquer) de la victime a été postée sur le compte Twitter des Femen.

Une intimidation avant la visite de Vladimir Poutine?

Les Femen soupçonnent les services spéciaux d'être derrière ce passage à tabac. Elles soulignent que des membres du mouvement avaient été menacés en cas de tentative de mener une action de contestation à l'occasion de la venue en Ukraine du président russe Vladimir Poutine pour les célébrations du 1025ème anniversaire du baptême de la Russie.

"Le mouvement Femen affirme avec certitude que la tentative de meurtre sur un politologue proche de l'organisation est un acte d'intimidation des militants de la part de l'Etat-bandit à la veille d'un rassemblement sacré des dictateurs post-soviétiques".

Les militantes seins nus s'en sont déjà pris dans le passé au patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill lors d'une visite à Kyiv, et au président Poutine en avril à Hanovre.

On ne connaît pas grand chose de ce militant, Viktor Sviatski. Selon le Monde, cet homme de 34 ans serait un ami de l'une des membres du mouvement, Anna Hutsol, souvent décrite comme la tête pensante du groupe.

LIRE AUSSI

» Incendie dans l'appartement parisien des Femen
» La France accorde l'asile à la chef de file des Femen
» Femen, une idéologie néocoloniale, raciste et ethno-centrée

Loading Slideshow

  • 1791: Olympe de Gouge et la Déclaration des droits des femmes

    Olympe de Gouges, femme de lettres et révolutionnaire, rédige une "Déclaration de la Femme et de la Citoyenne" et fonde le club des "Tricoteuses" qui rassemble les femmes qui assistent
    aux débats parlementaires.

  • Les suffragettes: "la femme est la prolétaire de l'homme"

  • Les femmes dans la Libération

  • 1949: Simone de Beauvoir et le "Deuxième sexe"

  • Années 70: les femmes et le travail

  • 1971: le MLF pour la liberté sexuelle

  • 1974: Simone Veil et l'interruption volontaire de grossesse (IVG)

  • 2003: le féminisme des "Ni putes ni soumises"

  • 2012: le "sextrémisme" des Femen fait débat

    Venues d'Ukraine, ces "terroristes pacifiques" aux seins nus interpellent les pouvoirs publics, souvent de manière musclée, contre l'homophobie, le racisme et le machisme. Un mouvement dont les méthodes radicales divisent.

Open all references in tabs: [1 - 5]

Via: huffingtonpost.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~J8Hng$3kC

This entry was posted in EN and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply