A Berlin, la « Maison de Barbie » ne fait pas l’unanimité

 Plusieurs dizaines de personnes, dont des membres du collectif Femen, ont manifesté jeudi à Berlin contre l'ouverture de la première « maison de Barbie » à taille réelle en Europe, dénonçant un cliché sexiste. Ce vaste espace de 2 500 m² couleur rose bonbon, qui se veut la réplique de la maison de la célèbre poupée du fabricant Mattel, a ouvert ses portes jeudi matin à quelques dizaines de mètres de l'Alexander Platz, dans la capitale allemande. Prix d'entrée: 22 euros.

« Nous ne voulons pas de cet idéal ! »

A la mi-journée, devant l'entrée de l'attraction, des opposants, pour certains déguisés, ont dénoncé « l'image parfaite » que renvoyait Barbie, « une image qu'en fait personne ne peut atteindre ». « Nous ne voulons pas de cet idéal », a expliqué Lars, 28 ans, grimé avec perruque blonde et larges lunettes de soleil. « Nous ne voulons pas que les enfants se construisent des rêves impossibles à atteindre, si ce n'est par le biais d'opérations de chirurgie esthétique ou de je ne sais quelle autre modification physique », a-t-il souligné.

Les Femen s’en mêlent

Perchée sur une fontaine en forme d'escarpin, une manifestante du collectif féministe des Femen, la poitrine nue recouverte du slogan « Life in plastic is not fantastic » (La vie en plastique n'est pas fantastique, référence à « Barbie Girl », chanson qui a rencontré un succès mondial) a brûlé un crucifix sur lequel Jésus avait été remplacé par une Barbie. Après qu'elle eut quitté la fontaine, un autre manifestant s'est emparé du crucifix et a voulu le jeter dans la fontaine, provoquant l'intervention de membres de la sécurité du site. Une brève bousculade s'en est suivie, dans laquelle une poussette a été renversée, sous le regard de nombreux photographes et cameramen de presse.

Dans l'après-midi, une autre manifestation, organisée par un collectif baptisé « Occupy Barbie-Dreamhouse », en référence au mouvement populaire new-yorkais « Occupy Wall Street », a réuni plusieurs dizaines de personnes. Le défilé, surveillé par la police, s'est déroulé sans incident.

 

Elena Jeudy-Ballini et AFP

Via: tempsreel.nouvelobs.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~NSKLf$2nH

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply