Tag Archives: nouvelles

Vandalisme. Les portraits des Femen lacérés au CAP de Brest – Ouest

« Les Femen m'avaient prévenu : nous avons beaucoup d'ennemis. Attendez-vous à être critiqué, voire pire... » Le photographe Vincent Gouriou n'a donc pas été très surpris par la mauvaise nouvelle : mercredi après-midi, trois de ses portraits consacrés aux activistes féministes ont été vandalisés, leurs visages lacérés, dans la galerie du Centre Atlantique de la Photographie, au Quartz.« Ce n'est certes pas un acte gratuit, réagit, devant « cet incident sans précédent et non revendiqué », François-Nicolas L'Hardy, directeur du CAP et commissaire de >>>

"Prière de réparation" à la cathédrale de Strasbourg après sa …

C'est par un geste tout aussi symbolique que l'archevêque de Strasbourg a "réparé" le geste d'une Femen en la cathédrale Notre-Dame : au cours d'une messe de réparation ce jeudi 27 novembre, il a essuyé l'autel où s'était tenue trois jours plus tôt, seins nus, la manifestante, avant de le bénir. Une centaine de fidèles ont assisté à cette cérémonie. Au cours de cette cérémonie, l'archevêque a lu des communiqués du Ministre de l'Intérieur, et les déclarations de l'Union des Eglises protestantes d'Alsace et de Lorraine et du Grand Rabbin du bas-Rhin, Monsieur Gutmann >>>

Vandalisme. Les portraits des Femen lacérés au CAP – Ouest

« Les Femen m'avaient prévenu : nous avons beaucoup d'ennemis. Attendez-vous à être critiqué, voire pire... » Le photographe Vincent Gouriou n'a donc pas été très surpris par la mauvaise nouvelle : mercredi après-midi, trois de ses portraits consacrés aux activistes féministes ont été vandalisés, leurs visages lacérés, dans la galerie du Centre Atlantique de la Photographie, au Quartz.« Ce n'est certes pas un acte gratuit, réagit, devant « cet incident sans précédent et non revendiqué », François-Nicolas L'Hardy, directeur du CAP et commissaire de >>>

Une « Femen » insulte et provoque de nouveau la Foi des …

www.radinrue.com le XXVI - XI - MMXIV, 22h42,Le 24 novembre 2014, à la veille de la venue du Pape François aux Institutions Européennes de Strasbourg, une femen a pénétré dans le choeur de la cathédrale, interdit au public, et s’est manifestée en montant sur l’autel où se célèbre la messe, et qui est entouré, par tous les catholiques, du plus grand respect.COMMUNIQUÉÀ la veille de la venue du Pape François aux Institutions Européennes de Strasbourg, une femen a pénétré dans le chœur de la cathédrale, interdit au public, et s’est manifestée en montant sur l’autel où >>>

Messe de réparation en la cathédrale de Strasbourg

« À la veille de la venue du Pape François aux Institutions Européennes de Strasbourg, une femen a pénétré dans le choeur de la cathédrale, interdit au public, et s’est manifestée en montant sur l’autel où se célèbre la messe, et qui est entouré, par tous les catholiques, du plus grand respect. Ce geste honteux de provocation et de profanation nous heurte tous, catholiques blessés dans notre foi et nos convictions les plus profondes, mais aussi croyants d’autres confessions et citoyens loyaux attachés au respect d’autrui. C’est intentionnellement après la venue du Pape >>>

Profanation de la cathédrale de Strasbourg: l’archevêque organise …

L’archevêque de Strasbourg a invité les fidèles à participer à une « prière de réparation », jeudi à la cathédrale de Strasbourg, après la profanation de la cathédrale par les Femen. « Ce geste honteux de provocation et de profanation nous heurte tous, catholiques blessés dans notre foi et nos convictions les plus profondes, mais aussi croyants d’autres confessions et citoyens loyaux attachés au respect d’autrui », a estimé l’archevêque de Strasbourg, Mgr Jean-Pierre Grallet, dans un communiqué diffusé aujourd’hui. Il a demandé aux autorités publiques:« de >>>

Strasbourg: Une messe de réparation sera donnée en réponse à la …

Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur. En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. - De plus, votre message doit respecter les règles >>>

Faux kidnapping : Le fake des Femen fait un flop

1 Le fail du fake Le 21 novembre, à 13 h 10, la nouvelle tombe sur Twitter : “Femen détient un prêtre en otage. Nous demandons l’annulation de la visite du pape au Parlement européen en échange de sa libération.” Avec, pour preuve, une vidéo de l’enlèvement et cette photo. Reprise de l’AFP ? Info en boucle sur BFM ? GIGN sur les dents ? Que nenni, le quasi-vide, à part ce tweet de Christine Boutin, née, rappelons-le, sans le chromosome du regard critique : “Qui peut donner des informations sur l’enlèvement d’un Pretre par des Femens ? Ou est ce ? Qui est ce ? >>>

Femen : étonnante bienveillance du système politico-médiatique…

Par Le Parisien Libéral. Inna Shevchenko   Chacun admettra que dans la France de 2014, la liberté d’expression, voire de blasphème, est une liberté à laquelle une majorité d’entre nous est attachée. Notamment, chacun sera d’accord avec l’idée que l’on puisse critiquer librement les religions, à commencer par celle qui est si intimement liée à l’histoire de notre pays, le catholicisme. Cependant, on pourra toujours être étonné par la différence de traitement médiatique entre deux types d’incidents pourtant similaires : les actes islamophobes, et les actes christianophobes. Prenez >>>

Femen : en Alsace, le blasphème est passible de 3 ans de prison…

Quand j’étais enfant, au cours d’une messe à laquelle j’assistais avec grand-mère, une femme a fait brutalement irruption par une porte latérale, très affairée, traînant de gros sacs, tournant la tête en tous sens, éructant des insultes. Ayant posé ses paquets, elle se mit soudain à se déshabiller comme si elle avait d’un coup très chaud. Jusqu’à tout enlever. Il y eut un moment d’agitation, des fidèles accoururent pour la faire sortir fermement. « C’est une folle », me glissa dans l’oreille ma grand-mère, « elle ne sait pas ce qu’elle fait ». Hier, dans >>>