Tag Archives: nouvelles

Femen: la France jongle avec les double-standards

Deux procès, deux verdicts différents: l’indulgence réservée aux activistes du mouvement féministe Femen, d’origine ukrainienne et aujourd’hui international, risque de diviser l’Europe, écrit jeudi le quotidien Komsomolskaïa pravda. Pour rappel, les militantes apparaissent généralement à moitié nues et recouvertes de slogans lors de leurs actions. Elles se retrouvent aujourd’hui au coeur d’un nouveau scandale. Le 10 septembre, le tribunal de Paris a en effet relaxé des activistes du mouvement poursuivies pour profanation de la cathédrale Notre-Dame de Paris en >>>

D’Amina Sebaoui à Hervé Gourdel : la crédulité criminelle

C’était en juillet dernier. On l’appelait alors Amina Sebaoui. Aujourd’hui, elle a perdu son honneur (!) et deux voyelles : la presse qui recueille (encore) ses confidences la nomme Amina Sboui. Il faut dire que la jeune « martyre » tunisienne, à qui la France a offert son giron en avril dernier au titre de l’asile politique, est une bonne cliente. Comme je vous le disais alors, convertie aux Femen dans la Tunisie post-révolutionnaire, Amina avait exposé ses seins juvéniles sur sa page Facebook pour faire la nique aux barbus. Arrêtée, comme elle l’espérait sans doute, par >>>

Après les Femen, Plantu : la justice française autorise implicitement l … – Médias-Presse

Le caricaturiste Plantu faisait l’objet d’une plainte de l’Agrif pour un dessin publié par Le Monde Magazine le 3 avril 2010, représentant le pape Benoît XVI sodomisant un enfant. Il a été relaxé par ce mardi par le tribunal correctionnel de Paris. Avec une incroyable mauvaise foi, la chambre de la presse affirme que ce dessin « n’avait ni pour objet ni pour but de stigmatiser la communauté des catholiques ou même l’ensemble du clergé« . Le communiqué de l’Agrif : Appel contre le jugement de relaxe du « dessinateur » Plantu. SqueezeBox.initialize({}); SqueezeBox.assign($$('a.modal'), >>>

Les Femen débarquent à Poitiers

Mesdames, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? « Ici, tout le monde s’appelle Emma. On veut garder notre anonymat pour mettre l’accent sur le mouvement « Femen » et non pas sur les individus. Nous nous sommes toutes engagées pour des raisons différentes, mais avec un seul but : la lutte pour l’égalité homme-femme. » Pourquoi avoir voulu créer un groupe Femen à Poitiers ? « Que ce soit clair, il n’y a pas de groupe « Femen Poitiers » en tant que tel. Nous soutenons le « réseau Femen France ». Nous avons d’ailleurs rencontré Inna Shevchenko (la créatrice du >>>

La détresse de l’ancienne Femen tunisienne

La très médiatisée Amina Sboui, l’ancienne Femen tunisienne, vient d’avouer son mensonge au sujet de son agression bidon par des islamistes! En juillet dernier, Amina Sboui, plus connue à ses débuts sous le pseudonyme d’Amina Tyler, a dénoncé son agression à la sortie du métro à Paris par quatre islamistes. Après avoir été mise en garde à vue, la police l’a accusé de dénonciation mensongère. Deux mois plus tard, Mme Sboui vient de faire amende honorable. Dans un courrier adressé au journal français Libération, la militante féministe a reconnu avoir tout inventé. >>>

L’ex-Femen tunisienne Amina reconnaît avoir menti sur son …

L'ancienne Femen tunisienne Amina Seboui, qui prétendait avoir été agressée début juillet par des salafistes à Paris, a reconnu dans une lettre avoir tout inventé. Son histoire avait fait la Une des médias. Le 6 juillet dernier, l’ex-Femen Amina Siboui, 19 ans, publie un message sur Facebook. Elle raconte avoir été agressée, au lever du soleil, par des salafistes dans le métro Place de Clichy, sans que personne ne lui soit venue en aide. Selon ses dires, ces hommes "lui ont rasé les sourcils, les cheveux" en lui disant "qu’elle ne mérite pas la beauté que Allah lui >>>

L’ex-Femen tunisienne Amina reconnaît avoir menti sur son agression

Dans un courrier, daté de mercredi et révélé jeudi par Libération, la militante féministe parle de « mensonge » et fait amende honorable en évoquant ses difficultés personnelles. Début juillet, la militante avait porté plainte, affirmant que cinq islamistes avaient entrepris de lui raser les cheveux et les sourcils. Toutefois quelques jours plus tard, elle avait été brièvement placée en garde à vue, soupçonnée de dénonciation mensongère, mais avait jusqu’ici maintenu sa version. Dans sa lettre, >>>

L’ex-Femen Amina avoue avoir menti sur son agression à Paris – algerie

Dans une lettre publiée par le quotidien français Libération, l’ex-Femen tunisienne Amina avoue avoir menti sur son agression par des salafistes à Paris en juillet dernier. Connue pour avoir été emprisonnée en Tunisie suite à la publication une photo d’elle nue sur les réseaux sociaux, Amina vit aujourd’hui en exil en France. « Le 6 juillet, j’ai affirmé au commissariat du 18ème arrondissement de Paris et devant la presse, que j’avais été agressée par un groupe de salafistes qui m’auraient rasé les sourcils. Aujourd’hui, je publie cette déclaration pour dire >>>

L’ex-Femen Amina Sboui avoue avoir menti sur son agression

Amina Sboui avoue son mensonge à propos des "salafistes" accusés de l'avoir "agressée et tondue". Dans une lettre, l'ex-Femen tunisienne demande pardon. Amina Sboui a craqué. L'ex-Femen de 19 ans admet avoir menti sur son agression imaginaire. Elle avait déposé une plainte le 7 juillet dernier après avoir affirmé avoir été tondue au niveau de la Place de Clichy, à Paris, par des hommes présentés comme des "salafistes".La jeune femme  a écrit une lettre, publiée >>>