Tag Archives: nouvelles

Mobilisation à Paris pour demander la libération de Jacqueline …

Jacqueline Sauvage a été condamnée le 3 décembre dernier à dix ans de réclusion pour avoir tué son mari violent. Ses filles ont envoyé fin décembre une demande de grâce présidentielle à François Hollande. "Grâciez Jacqueline Sauvage", "Je suis Jacqueline Sauvage", "Femmes battues, justice complice. Stop". Les soutiens de celle qui a été condamnée à dix ans de réclusion pour avoir tué son mari violent se sont réunis ce samedi place de la Bastille à Paris >>>

Mobilisation à Paris pour demander la libération de Jacqueline …

Jacqueline Sauvage a été condamnée le 3 décembre dernier à dix ans de réclusion pour avoir tué son mari violent. Ses filles ont envoyé fin décembre une demande de grâce présidentielle à François Hollande. "Grâciez Jacqueline Sauvage", "Je suis Jacqueline Sauvage", "Femmes battues, justice complice. Stop". Les soutiens de celle qui a été condamnée à dix ans de réclusion pour avoir tué son mari violent se sont réunis ce samedi place de la Bastille à Paris >>>

Justice : mobilisation pour la grâce de Jacqueline Sauvage

Grâce et liberté, c'est ce que demandaient des manifestants ce matin pour Jacqueline Sauvage. Ils étaient 200 environ à Bastille pour soutenir la demande de grâce présidentielle de la sexagénaire condamnée en décembre dernier à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari. Elle l'avait tué de 3 balles de fusil de chasse après avoir été battu pendant 47 ans. Plus de 300.000 signatures La condamnation de Jacqueline Sauvage est jugée trop sévère par les manifestants. La cour d'assises du Loir-et-Cher n'a pas retenu la légitime défense estimant qu'au moment du meurtre, l'accusée >>>

Justice : mobilisation pour la grâce de Jacqueline Sauvage

Grâce et liberté, c'est ce que demandaient des manifestants ce matin pour Jacqueline Sauvage. Ils étaient 200 environ à Bastille pour soutenir la demande de grâce présidentielle de la sexagénaire condamnée en décembre dernier à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari. Elle l'avait tué de 3 balles de fusil de chasse après avoir été battu pendant 47 ans. Plus de 300.000 signatures La condamnation de Jacqueline Sauvage est jugée trop sévère par les manifestants. La cour d'assises du Loir-et-Cher n'a pas retenu la légitime défense estimant qu'au moment du meurtre, l'accusée >>>

Les Femen avec Jacqueline Sauvage

À la longue liste des sympathisants de la cause de Jacqueline Sauvage, est venu s'ajouter le soutien des médiatiques Femen. Hier, devant le centre pénitentiaire de Saran, sept militantes féministes ont ainsi réclamé la libération de Mme Sauvage, purgeant actuellement une peine de dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent. Comme à leur habitude, les Femen ont agi torse nu, slogans peints sur la poitrine. En guise d'acte symbolique, elles ont creusé un trou devant la prison évoquant un tunnel «pour son évasion», a expliqué l'une des membres du groupe. Les militantes >>>

Des Femen creusent un trou pour l’évasion de Jacqueline Sauvage

Opération coup de poing devant le centre pénitentiaire de Saran, dans le Loiret. Sept Femen ont réclamé, torses nus, vendredi 22 janvier, la libération de Jacqueline Sauvage, cette femme de 66 ans condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent.Slogans peints sur la poitrine, les sept femmes ont commencé à creuser un trou devant la prison symbolisant un tunnel "pour son évasion", a expliqué l'une des membres du groupe. Au cri de "Libérez Jacqueline" et "le système matraque, les femmes contre-attaquent", les militantes ont poursuivi leur manifestation pendant quelques >>>

Affaire Sauvage (violences conjugales) : les Femen creusent un trou …

Opération coup de poing devant le centre pénitentiaire de Saran, dans le Loiret. Sept Femen ont réclamé, torses nus, vendredi 22 janvier, la libération de Jacqueline Sauvage, cette femme de 66 ans condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent.Slogans peints sur la poitrine, les sept femmes ont commencé à creuser un trou devant la prison symbolisant un tunnel "pour son évasion", a expliqué l'une des membres du groupe. Au cri de "Libérez Jacqueline" et "le système matraque, les femmes contre-attaquent", les militantes ont poursuivi leur manifestation pendant quelques >>>