Justice : mobilisation pour la grâce de Jacqueline Sauvage

Grâce et liberté, c'est ce que demandaient des manifestants ce matin pour Jacqueline Sauvage. Ils étaient 200 environ à Bastille pour soutenir la demande de grâce présidentielle de la sexagénaire condamnée en décembre dernier à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari. Elle l'avait tué de 3 balles de fusil de chasse après avoir été battu pendant 47 ans.

Plus de 300.000 signatures

La condamnation de Jacqueline Sauvage est jugée trop sévère par les manifestants. La cour d'assises du Loir-et-Cher n'a pas retenu la légitime défense estimant qu'au moment du meurtre, l'accusée n'était pas en danger immédiat puisqu'elle avait tiré alors que son mari était de dos.

Dès le lendemain du verdict, beaucoup d'internautes se sont mobilisés pour demander sa grâce. Une pétition en ligne a déjà enregistré plus de 300.000 signatures. Des anonymes comme des personnalités de tout bord la soutiennent, certains veulent s'adresser directement au président comme Annie Duperey qui était présente à Bastille ce matin.

Mobilisation des Femen

Sept militantes Femen étaient venues hier réclamer la libération de Jacqueline Sauvage devant le centre pénitentiaire de Saran (Loiret). Torses nus, slogans peints sur la poitrine, elles ont commencé à creuser un trou devant la prison symbolisant un tunnel "pour son évasion", criant "libérez Jacqueline" et "le système matraque, les femmes contre-attaquent".

Demande faite

La demande de grâce a été envoyée formellement par ses avocates il y a un mois au président de la République, François Hollande. Si elle est accordée, elle n'effacera pas la condamnation mais permettrait de libérer Jacqueline Sauvage et de la dispenser de sa peine. Contacté, l'Elysée nous assure que la demande de grâce a bien été reçue, et qu'elle est en train d'être examinée.

Les chiffres effroyables

Tous les trois jours en France, une femme meurt sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon. Plus de 200.000 femmes par an seraient victimes de violences conjugales, mais moins d'une sur trois le signale aux autorités.

Ce contenu peut également vous intéresser :

 

Open bundled references in tabs:

Via: fr.news.yahoo.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~1IKx8$6PL

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply