Agression inventée à Aubervilliers. Des précédents en France – Ouest

Après les aveux de l'instituteur de l'école d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) qui a reconnu avoir inventé son agression au cutter par un homme se revendiquant du groupe jihadiste État islamique (EI), voici quelques agressions et délits imaginaires qui ont marqué l'actualité ces dernières années :

19 décembre 2014

Un chauffeur d'autobus de 23 ans est condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir mis en scène son agression avec l'aide d'un collègue, à Goussainville (Val-d'Oise), afin d'obtenir un arrêt de travail. 

7 juillet 2014

Une ex-Femen tunisienne, 19 ans, dénonce sur Facebook une agression par des islamistes dans le métro à Paris. Reconnaissant son mensonge et disant vouloir « attirer l'attention », le tribunal la condamne le 8 octobre à 1 500 euros d'amende avec sursis, une peine « extrêmement légère par rapport à la gravité des faits », selon la présidente.

28 novembre 2011

Un avocat de Draguignan affirme avoir été victime d'une agression à son cabinet par des hommes cagoulés. Trois jours plus tard, il admet, devant ses contradictions, s'être blessé en tombant.

31 mars 2011

Le principal adjoint du collège Pablo Neruda en Seine-Saint-Denis est condamné à 6 mois de prison avec sursis pour avoir inventé son agression au couteau dans l'établissement en novembre 2007. L'enquête établit qu'il s'est blessé lui-même pour être muté à la Réunion.

10 octobre 2007

Une collégienne juive de 13 ans affirme avoir été agressée par trois voleurs, dans l'escalier du métro parisien « Église de Pantin », du fait de sa religion. Confondue pour avoir livré plusieurs versions de son récit, elle finit par expliquer s'être accidentellement blessée avec un grillage, sans expliquer son mensonge.

26 juillet 2004

Marie Leblanc, 23 ans, est condamnée à 4 mois d'emprisonnement avec sursis par le tribunal de Pontoise pour avoir inventé une agression antisémite dans le RER le 9 juillet, provoquant une vague d'indignation dans tout le pays.

14 juin 2002

Un chauffeur d'autobus marseillais, Christophe Bentboha, 27 ans, déclare avoir été agressé par deux jeunes qui auraient tenté de le brûler vif sur la ligne 89, dans les quartiers nord de la ville. Il est condamné à 18 mois de prison avec sursis pour dégradation d'un bien destiné à l'utilité publique (le véhicule endommagé par les flammes), dénonciation de faits inexacts et communication de fausses informations.

3 janvier 2003

Le rabbin parisien Gabriel Farhi, 34 ans, est blessé dans sa synagogue de la rue Pétion (XIe). Il affirme avoir reçu un coup de couteau d'un inconnu casqué qui aurait crié « Allah Akbar ». L'agression sera par la suite mise en doute et le juge d'instruction rendra un non-lieu en mars 2009, faute de charges contre quiconque.

Open all references in tabs: [1 - 9]

Via: ouest-france.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~COZbb$6O9

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply