Biélorussie : Des féministes torturées par le KGB

C'est un récit glaçant qu'ont rapporté trois féministes du FEMEN, hier, à Kyiv. Toutes trois s'étaient donné rendez-vous lundi dernier, à Minsk, afin de manifester à l'occasion du premier anniversaire de la réélection controversée d'Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 18 ans maintenant en Biélorussie. Pour marquer le coup, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova, affublées de fausses moustaches, se sont dénudées devant le bâtiment du KGB de la capitale Biélorusse, scandant des messages hostile au pouvoir. Seulement, après la manifestation, les trois amies ne donnent plus aucuns signes de vie pendant 24h. Témoignant de l'inquiétude ambiante, un appel à témoin sera lancé sur Facebook pour les retrouver. Sans succès. Le jour suivant, Inna et ses deux comparses réapparaitront finalement, dans un état épouvantable.

Selon leurs premières déclarations, les trois jeunes femmes racontent avoir été "kidnappées" par des agents du KGB, dans le train qui devait les ramener en Ukraine, puis torturées. Prises à partie, "elles ont eu les yeux bandés et ont été conduites dans un bus toute la nuit" livre l'association FEMEN dans un communiqué. Finalement les tortionnaires font halte à 320km au sud-est de Minsk, près de Gomel la deuxième ville du pays. Là, "elles ont été emmenées dans les bois, on les a forcées à se déshabiller, on a versé de l'essence sur elles et on les a menacées de les brûler vives". Le communiqué poursuit : "puis, ils les ont menacées avec un couteau dont ils se sont plus tard servis pour couper leurs cheveux. Ils les ont ensuite laissées dans les bois, nues, et sans papier". Comble de l'horreur, la scène aurait été filmée de bout à bout, par un des ravisseurs. "On a cru qu'ils allaient nous violer" raconte Inna, qui par ailleurs a eu les cheveux teint en verts. Finalement, Inna, Oxana et Alexandra, bravant le froid glacial sont parvenues à sortir de la forêt et à appeler les secours. L'ambassade ukrainienne de Minsk n'a pas souhaité confirmer cette information, mais une enquête sur les évènements a été commanditée. Le mouvement féministe et politique FEMEN s'est fait connaître par ses opérations coup de poing. En France, des militantes avaient manifesté seins nus devant le domicile de DSK . Que pensez-vous de cette affaire ?

Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova, affublées de fausses moustaches, se sont dénudées devant le bâtiment du KGB de la capitale Biélorusse, scandant des messages hostile au pouvoir.

insolite, bielorussie, des féministes arrêtées et abandonnées nues dans les bois, kyiv,facebook,  minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova,  kyiv, minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko Alexandra NamchinovC'est un récit glaçant qu'ont rapporté trois féministes du FEMEN, hier, à Kyiv.

insolite, bielorussie, des féministes arrêtées et abandonnées nues dans les bois, kyiv,facebook,  minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova,  kyiv, minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko Alexandra NamchinovTrois activistes féministes ukrainiennes portées disparue après avoir manifesté au Belarus sont réapparues mardi soir, à Kyiv. Elles affirment avoir été torturées par des hommes du KGB puis abandonnées nues dans la forêt.

insolite, bielorussie, des féministes arrêtées et abandonnées nues dans les bois, kyiv,facebook,  minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova,  kyiv, minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko Alexandra NamchinovSelon leurs premières déclarations, les trois jeunes femmes racontent avoir été "kidnappées" par des agents du KGB, dans le train qui devait les ramener en Ukraine, puis torturées.

insolite, bielorussie, des féministes arrêtées et abandonnées nues dans les bois, kyiv,facebook,  minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko et Alexandra Namchinova,  kyiv, minsk, ukraine,FEMEN, Inna Shevchenko, Oxana Shachko Alexandra NamchinovComble de l'horreur, la scène aurait été filmée de bout à bout, par un des ravisseurs. "On a cru qu'ils allaient nous violer" raconte Inna, qui par ailleurs a eu les cheveux teint en verts.

Open all references in tabs: [1 - 6]

Via: toutiyi.melty.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~o239D$MU

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply