Bruno Gollnisch explique que les Femen et les journalistes du Petit …

"Le militant du Front national est absolument exemplaire." Ce lundi 4 mai, alors que le bureau exécutif du Front national doit statuer sur le cas Jean-Marie Le Pen, son plus fidèle soutien revient sur les débordements qui ont accompagné le défilé frontiste du 1er mai. Cela tombe bien, Bruno Gollnisch est partie prenante de l'un d'eux puisque c'est à l'origine d'une altercation avec l'eurodéputé que trois journalistes du Petit Journal se sont fait "tabassés", selon les mots de Yann Barthès.

Sur iTÉLÉ, l'élu FN refuse de condamner les violences commises par plusieurs militants à l'égard des reporters. Il dit :

Le 1er mai, Bruno Gollnisch n'avait pas apprécié de se voir enregistrer par une perche, ce qui l'avait poussé à user d'un parapluie pour taper la caméra d'un journaliste. Mais l'élu "déconseille" quand même "formellement" aux militants de taper les journalistes. Il ajoute :

C'est suivant ce même principe action / réaction que Bruno Gollnisch s'en prend donc aux Femen qui ont perturbé le discours de Marine Le Pen. Après tout, ces activistes "ne veulent pas que l'on fasse de différences entre les sexes", commence Bruno Gollnisch. Sous-entendu, la violence avec laquelle elles ont été interceptées par le service d'ordre du FN n'est pas anormale.  

L'élu explique :

Tout serait donc de la faute des Femen et des journalistes. D'ailleurs, le militant frontiste lambda est plutôt cool du point de vue de Bruno Gollnisch qui explique que ce militant-là est "d'une patience archangélique".

Il conclut en expliquant "qu'en Irlande ou en Algérie, on prend des fusils et on fait des attentats". Certes. De ce point de vue, les Femen et les journalistes du Petit Journal s'en sortent finalement plutôt bien.

Open all references in tabs: [1 - 3]

Via: lelab.europe1.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~oH46T$64S

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply