Ce n’est pas la première fois que les journalistes sont de …

Les Femen ont une nouvelle fois profané un lieu de culte. Il s’agit cette fois-ci de la cathédrale de Strasbourg pour protester contre la venue du Pape au Parlement européen et au Conseil de l’Europe. Elles ont pu le faire devant des journalistes présents, après avoir été avertis au préalable de l’action. Les autorités, notamment religieuses, avertis aussi n’ont pas réagi, une situation que dénonce l’AGRIF:« Aujourd’hui, confondant humilité et soumission, non-violence et platitude, les tièdes réactions de l’Église de France devant l’incurie gouvernementale ne sont plus proportionnées aux incessantes injures et incitations à la haine contre les chrétiens et aux offenses contre des lieux sacrés que même les plus incroyants admirent et respectent. » Son président a d’ailleurs annoncé avoir chargé ses avocats de déposer une plainte suite à cette nouvelle profanation dans un lieu de culte catholique.

Il faut remarquer que ce n’est pas une première fois qu’une connivence entre journalistes et Femen. Fin avril 2013, alors que Monseigneur Léonard tenait une conférence à l’Université Libre de Belgique à Bruxelles, elles avaient fait irruption dans la salle pour l’asperger d’eau. Le primat de Belgique avait réagi avec énormément de calme, ce qui avait impressionné l’auditoire. L’autre intervenant Guy Haarscher avait été étonné de la présence de dizaine de journalistes, qui selon lui étaient là pour prendre des photos de l’action des Femen. Ils ont d’ailleurs pris les photos puis sont partis avec elles. Ils n’étaient donc évidemment pas là pour le débat !

var addthis_config = {"data_track_clickback":false,"data_track_addressbar":false,"data_track_textcopy":false,"ui_atversion":"300"};
var addthis_product = 'wpp-3.5.9';

Articles liés :

Open all references in tabs: [1 - 3]

Via: la-nouvelle-gazette.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~PQRyd$5bw

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply