Des documentaires rares sillonnent le département


Une dizaine de films en novembre

C'est une opération nationale initiée en 2000 par Images en bibliothèque, avec le ministère de la Culture et le Centre national du cinéma. Son objectif : valoriser la diversité du cinéma documentaire de création. Les cinéastes accompagnent leurs créations au plus près du public.

Le conseil départemental, via la Direction de la lecture publique, mobilise les bibliothèques de son réseau, la promotion de la manifestation ayant pris de l'ampleur grâce au partenariat entretenu avec Ciclic, coordinateur régional. Chaque soirée se déroule en trois temps : présentation de la manifestation, projection du film et rencontre-débat.

Les films

La Mélodie du boucher. « Les hommes sont bouchers de père en fils depuis 150 ans. Christian est le dernier à prendre la relève. A l'heure de la retraite des questions se posent. »
Howard Zinn, une histoire populaire américaine. « Tant que les lapins n'ont pas d'historiens, l'histoire est racontée par les chasseurs. » Howard est l'historien des lapins.
Le périmètre, Monts et merveilles. Deux documentaires de Cédric Michel. Dans une petite commune de la banlieue de Tours, le maire fait appel à un cameraman pour infiltrer les dernières poches de non-droit. Et « Souvenez-vous : le calendrier maya annonçait la fin du monde pour le 21 décembre 2012 à 0 h 32. »
Examen d'État. A Kisangani, en République démocratique du Congo, un groupe de lycéens s'apprête à passer son examen d'État.
Eugène Gabana, le Pétrolier. A Ouagadougou, quand on est sans le sou, chronique de la débrouille.
La cité au féminin. A la périphérie de Paris, trois jeunes femmes ont en commun l'obéissance aux codes non écrits qui gouvernent la vie des filles des banlieues
Les Décentrés. Juste à côté de chez vous, le petit monde périphérique est un concentré de la société d'aujourd'hui.
Les Gracieuses. Six jeunes femmes fières et indépendantes veulent qu'on les accepte avec leurs paradoxes et leurs singularités.
Images du travail à travers l'objectif des cinéastes amateurs. D'une histoire en super 8 à l'autre, une histoire du travail au XXe siècle.
Et là-bas souffle le vent. Des chemins, Laurent Pariente en a suivi de toutes sortes, les fugues, les chemins obliques de la création plastique, enfin, chef cuisinier à New York.
Naked war. Jeune réalisateur et activiste, Joseph Paris a croisé la révolte des Femen – mouvement féministe venu d'Ukraine – au printemps 2012. Il les a filmées au plus près, ébloui et solidaire… Il cherche dans un second temps à discerner ce que dit cette révolte avec Annie Le Brun (écrivain, poète) et Benoît Goetz (philosophe).

Les films bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre-Val de Loire.

Via: lanouvellerepublique.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~mIKw8$6M8

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply