Des entretiens infructueux pour Maurer & Co






Reporter Mobile
E-paper
Abos

Météo: 2°



Publicité

Des entretiens infructueux pour Maurer Co

Davos

Les six conseillers fédéraux venus à Davos (GR) ont rencontré plusieurs dizaines de hauts responsables du monde entier. Si des dossiers sensibles ont été abordés, les échanges n'ont pas permis d'avancées majeures.

1/49


Mario Draghi, président de la BCE. (25 janvier)
ap


Galerie Photos


Les Femen manifestent à Davos


Les Femen manifestent à Davos
Trois militantes de Femen se sont invitées au WEF cette année.

Articles en relation

  • Les Femen se déshabillent à Davos
  • Deux avions interceptés dans l'espace aérien de Davos
  • Greenpeace bloque une station service Shell à Davos

Mots-clés

  • Johann Schneider-Ammann 

  • Alain Berset 

  • Didier Burkhalter 

  • Ueli Maurer 

  • Doris Leuthard 

  • Eveline Widmer-Schlumpf 

  • World Economic Forum (WEF Davos) 

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager Commenter


Votre email a été envoyé.


';

} else if (google_ads.length 1) {

s += '

Google-Publicité

'

/*
* For text ads, append each ad to the string.
*/

for(i = 0; i

' +
google_ads[i].line1 + '

' +
google_ads[i].line2 + ' ' +
google_ads[i].line3 + '

' +
google_ads[i].visible_url + '

';
}
}
}

document.write(s);
return;
}
google_ad_client = 'pub-5337254158372699'; // substitute your client_id (pub-#)
google_ad_channel = '9247096850'; // lematin
google_ad_output = 'js';
google_max_num_ads = '2';
google_ad_type = 'text_html';
google_feedback = 'on';
// --

Ainsi, en l'absence cette année à Davos de membres du gouvernement chinois, Johann Schneider-Ammann a rencontré l'assistant du ministre de l'économie. Ils n'ont pu que réaffirmer l'intérêt des deux pays pour un accord de libre-échange, dont les discussions se prolongent.

Le mini-sommet ministériel sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC) organisé par le conseiller fédéral a en revanche permis de fixer des objectifs avant la conférence de Bali en décembre. Les 23 responsables présents ont convenu d'obtenir des accords sur la facilitation du commerce, sur l'agriculture et des mesures spécifiques ciblées en particulier sur les intérêts des pays les moins développés.

La ministre de l'énergie Doris Leuthard a quant à elle une nouvelle fois rencontré son homologue européen Günther Oettinger en marge du WEF. Sans progrès sur l'accord sur l'énergie, elle s'est montrée inquiète: «Je pense qu'on ne réalise pas bien les conséquences pour la Suisse si le texte n'était pas signé avant fin 2014.»

Berlin fait faux bond

En revanche, deux rencontres attendues avec l'Allemagne n'ont pas eu lieu. Le ministre des finances Wolfgang Schäuble a fait faux bond à Eveline Widmer-Schlumpf à cause d'une grippe, alors qu'Ueli Maurer et Angela Merkel n'ont, selon le conseiller fédéral, pas trouvé le temps de se voir.

La chancelière a peut-être été refroidie par les propos du président de la Confédération lors de son allocution de bienvenue. Ueli Maurer y a ouvertement critiqué la pression exercée par les grands Etats sur les petits pays prospères.

Même les rencontres qui ont lieu n'aboutissent qu'à de maigres résultats. Ainsi le chef de la diplomatie helvétique Didier Burkhalter et son homologue d'outre-Rhin Guido Westerwelle n'ont pu que constater les blocages sur l'accord fiscal et celui sur le bruit des avions de l'aéroport de Zurich.

Le conseiller fédéral a toutefois profité de son séjour dans les Grisons pour préparer la présidence suisse de l'Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe (OSCE) en 2014.

Widmer-Schlumpf riposte

Les rencontres davosiennes auront aussi permis à Eveline Widmer-Schlumpf de communiquer à son homologue français Pierre Moscovici le mécontentement de la Suisse de ne pas avoir été informée de la modification de l'accord de double-imposition. Une démarche que le Français a reconnu indigne de la relation entre les deux pays, s'est félicitée la grande argentière.

Le ministre de l'intérieur Alain Berset a lui aussi fait le déplacement dans la station grisonne même si ses dossiers n'ont pas de lien direct avec l'étranger. Il a principalement eu des échanges de vues sur la santé et les affaires sociales.

Plusieurs déclarations d'intention ont tout de même été signées. L'une prévoit l'ouverture d'un dialogue économique avec la Birmanie, pays dans lequel la Suisse voit un grand potentiel. Une autre vise la poursuite de la coopération sécuritaire avec Israël.

Gain de temps

Malgré le maigre bilan davosien, les conseillers fédéraux ont insisté sur l'importance du WEF pour la Suisse. Johann Schneider-Ammann a affirmé que la trentaine d'entretiens qu'il y a conduits lui ont économisé deux mois de déplacements à l'étranger.

Ueli Maurer n'a quant à lui pas tari d'éloges sur l'ambiance particulière de la station qui permet des entretiens plus ouverts et bien moins encombrés de formalités qu'en temps normal.

Il ne faut certainement pas sous-estimer l'importance de rencontres régulières. «Cela permet de maintenir un contact et de créer un climat», explique le porte-parole de Didier Burkhalter, Jean-Marc Crevoisier. (ats/Newsnet)

Créé: 27.01.2013, 13h22


Votre email a été envoyé.

Via: lematin.ch


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~X2ega$298

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply