Deux Femen s’invitent à une manifestation pro-vie à Ottawa

Alors que l'archevêque de Québec, Gérald Cyprien Lacroix, était au micro, deux femmes ont ôté leurs chandails. On pouvait lire sur leurs seins, leurs ventres et leurs dos des slogans hostiles aux manifestants.

Neda Topalosky et Delphine Bergeron ont d'abord été interceptées par des organisateurs de la manifestation avant que les agents de la GRC qui assurent la sécurité sur la colline parlementaire ne prennent le relais.

Pendant qu'on tentait de les éloigner des micros, les deux femmes scandaient des slogans, dont: «Que votre moralité aille se faire foutre». Alors qu'elles criaient, certains manifestants se sont mis à prier à voix haute, d'autres reprochaient aux policiers de ne pas intervenir assez rapidement. Mmes Topalosky et Bergeron ont finalement été éloignées de la colline parlementaire à bord d'un véhicule de la GRC.

Deux de leurs collègues qui ne s'étaient pas déshabillées sont restées derrière pour expliquer le geste aux journalistes.

La manifestation contre le droit à l'avortement est un événement annuel. Des centaines de membres d'églises et d'élèves d'écoles catholiques se réunissent à Ottawa pour dénoncer le droit à l'avortement. Un petit groupe d'élus conservateurs est toujours aux premières loges. Cette année, ils étaient une dizaine de députés conservateurs à participer à l'événement.

Avant l'intervention des Femen, on venait d'entendre un auteur américain vanter la nécessité de la chasteté.

Via: lapresse.ca


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~AwQ26$56F

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply