Éloïse Bouton livre la « Confession d’une ex-Femen »

array(5) {
[0]=
object(WP_Post)#5198 (25) {
["ID"]=
int(384189)
["post_author"]=
string(3) "188"
["post_date"]=
string(19) "2015-04-06 00:29:51"
["post_date_gmt"]=
string(19) "2015-04-05 22:29:51"
["post_content"]=
string(3454) "

Éloïse Bouton journaliste, militante féministe, diplômée de l’institut de presse et de la Sorbonne, dévoile son parcours chez les « Femen ».

[rating=3]

femen boutonPREMIÈRE FEMME FRANÇAISE FEMEN
Première femme française à rejoindre femen, l’auteur a milité pendant deux ans au sein de cette organisation radicale, venue d’Ukraine.
Happenings en équipe ou solitaires, gardes à vue, procès, agressions verbales et physiques, surexposition médiatique, l’auteur a tout connu durant cette période d’investissement totale.
Ce mouvement féminin suscite un engouement, mais aussi de violentes polémiques.
POURQUOI LA NUDITÉ EST UN PUISSANT LEVIER POLITIQUE ?
Pourquoi la nudité est un puissant levier politique ?
Est qu’il y a un casting, pour choisir de jolies filles ?
Pour l’extrême droite, ses membres sont des escortes girls ?
Est que ce mouvement fonctionne comme une secte, avec un gourou ?
L’auteur a démissionné de ce mouvement en février 2014, avoir milité chez « Osez le féminisme », satellite du PS.
ANNA HUSTOL FONDATRICE DES FEMENS
Les femens ont été fondés en 2008, à Kyiv, par Anna Hustol, et Alexandra « Susha ».
Ils sont influencés, par la lecture de « la femme et le socialisme » d’August Bebel, donc très marxiste.
Le mot femen, veut dire en latin cuisse.
Leur pensée s’organise autour de trois axes :
Le combat contre les dictatures.
La lutte contre la prostitution, par la pénalisation du client.
La lutte contre les institutions religieuses.
LE STYLE DE CAROLINE FOUREST TRÈS AMBIGUË
L’auteur évoque l’attitude très ambiguë, de Caroline Fourest, qui cherche à conter » fleurette », à la « leader «, des femens.
De plus sans aider ce groupe d’activiste, elle cherche à accréditer, l’idée d’un rôle déterminant, au sein de cette mouvance.
L’auteur a consacré un chapitre entier à caroline fourest qui intervient, dans le journal le monde
L’attitude de Caroline Fourest est choquante, pour ne pas dire plus.

Ce livre a le mérite de lever le voile, sur un groupe, très actif.
Il permet en lumière, l’attitude, de certaines personnes comme Caroline Fourest, qui ne pense qu’a leur destin personnel, et se baptise dans les médias comme expert.
Pascal Boniface a déjà mis en évidence (les intellectuels faussaires, les experts en mensonge), les lacunes de caroline fourest qui se targue d’être « le phare de la pensée humaine ».
L’auteur évoque, dans cet ouvrage tout ce qui fâche, comme le choix des militantes (casting physique), l’argent, le fait que ce groupement soit harcelé par la » facho sphère », et bien d’autres choses.
À la lecture de cet ouvrage, toute personne de bonne volonté, peut se faire une opinion, en toute intégrité.

Éloïse Bouton, Confession d’une ex-Femen , éditions du moment, janvier 2015,208 pages, 16,95 euros.
Visuel : couverture du livre

"
["post_title"]=
string(58) "Éloïse Bouton livre la « Confession d’une ex-Femen »"
["post_excerpt"]=
string(0) ""
["post_status"]=
string(7) "publish"
["comment_status"]=
string(4) "open"
["ping_status"]=
string(4) "open"
["post_password"]=
string(0) ""
["post_name"]=
string(47) "eloise-bouton-livre-la-confession-dune-ex-femen"
["to_ping"]=
string(0) ""
["pinged"]=
string(0) ""
["post_modified"]=
string(19) "2015-04-06 00:29:51"
["post_modified_gmt"]=
string(19) "2015-04-05 22:29:51"
["post_content_filtered"]=
string(0) ""
["post_parent"]=
int(0)
["guid"]=
string(35) "http://toutelaculture.com/?p=384189"
["menu_order"]=
int(0)
["post_type"]=
string(4) "post"
["post_mime_type"]=
string(0) ""
["comment_count"]=
string(1) "0"
["filter"]=
string(3) "raw"
["post_category"]=
string(1) "0"
}
[1]=
object(WP_Post)#5203 (25) {
["ID"]=
int(321724)
["post_author"]=
string(5) "10911"
["post_date"]=
string(19) "2014-06-06 15:37:30"
["post_date_gmt"]=
string(19) "2014-06-06 13:37:30"
["post_content"]=
string(3416) "Le double du Président Russe du musée Grévin de Paris a été assassiné jeudi par une Femen, un soulagement fantasmé des féministes ukrainiennes, sans incidence fort heureusement.

Les Femen, activistes ukrainiennes en guerre contre Vladimir Poutine depuis 2008 ont enfin trouvé le seul endroit sur terre pour approcher le Président russe : le Musée Grévin à Paris. Un acte prémédité, puisqu’il survient au lendemain de l’interview de celui-ci sur TF1, au cours de laquelle il avait indiqué « qu’il ne fallait pas débattre avec les femmes », l’occasion aussi de célébrer sa venue en France, pour le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie.

Il doit diner ce soir avec le Président Hollande, et un entretien est également prévu entre le Premier ministre britannique David Cameron et Vladimir Poutine. Une vingtaine de dirigeants étaient présents sur les plages de Normandie.

Inna Shevchenko, leader de file des Femen, a revendiqué cette action sur son compte Twitter : « Nous écrasons Poutine.» L’agresseur a littéralement « planté » le Président russe, et fracassé son crâne. Barack Obama, François Hollande et Angela Merkel étaient tous trois témoins de cet acte, passifs et le sourire aux lèvres. Ils devaient être en cire voilà pourquoi cela semble inopportun.
Petite parenthèse au passage, les visages et les corps du musée Grévin sont modelés en terre glaise (argile), un moule en plâtre recouvre ensuite la sculpture, puis la cire est versée pour le visage, la résine pour le corps. Vous pouvez en connaître tous les secrets ici.

Selon la direction du Musée Grévin, c’est la première fois qu’une statue est détruite. Néanmoins il y a déjà eu des problèmes, rappelez-vous la statue de Valérie Giscard D’Estaing, subtilisée en 1980 par des motards opposés à la vignette, ou encore la réplique de Georges Marchais enlevée par des militants d’extrême droite, puis retrouvée dans la fosse aux ours du Jardin des plantes avec un nœud coulant, et l’inscription « Moscou » sur le front.

Un geste violent certes mais avant tout, fort, pour ces féministes qui prônent la démocratie. La jeune femme, blonde, torse nu, pieu en bois à la main, a ensuite été embarquée par la police, laissant un Poutine Bis en morceau, gisant sur le sol.

© visuel : Creative Comments Wikipedia"
["post_title"]=
string(39) "Vladimir Poutine Bis massacré à Paris"
["post_excerpt"]=
string(0) ""
["post_status"]=
string(7) "publish"
["comment_status"]=
string(4) "open"
["ping_status"]=
string(4) "open"
["post_password"]=
string(0) ""
["post_name"]=
string(37) "vladimir-poutine-bis-massacre-a-paris"
["to_ping"]=
string(0) ""
["pinged"]=
string(0) ""
["post_modified"]=
string(19) "2014-06-07 16:14:09"
["post_modified_gmt"]=
string(19) "2014-06-07 14:14:09"
["post_content_filtered"]=
string(0) ""
["post_parent"]=
int(0)
["guid"]=
string(35) "http://toutelaculture.com/?p=321724"
["menu_order"]=
int(0)
["post_type"]=
string(4) "post"
["post_mime_type"]=
string(0) ""
["comment_count"]=
string(1) "0"
["filter"]=
string(3) "raw"
["post_category"]=
string(1) "0"
}
[2]=
object(WP_Post)#5204 (25) {
["ID"]=
int(242105)
["post_author"]=
string(3) "182"
["post_date"]=
string(19) "2013-05-23 10:02:10"
["post_date_gmt"]=
string(19) "2013-05-23 08:02:10"
["post_content"]=
string(6376) "

Mercredi dernier, une militante des Femen est entrée dans la cathédrale Notre-Dame, à Paris, et s'est fait photographier seins nus, tenant un faux pistolet dans la bouche et portant les inscriptions "May fascism rest in hell" - Que le fascisme aille en enfer. Cette mise en scène « spécial journalistes » fait écho au suicide du militant et essayiste d'extrême droite Dominique Venner, qui s’était tiré une balle dans la tête la veille, au même endroit. Une fois de plus, les Femen font du Buzz avec tout et n'importe quoi. Retour sur un mouvement trouble.

femen1

Né en Ukraine en 2008, le mouvement n’est au départ qu’une contestation d’étudiante (version officielle). Anna Hutsol et ses amies décident de s’insurger contre la condition féminine dans leur pays. Après quelques manifestations et happening où elles défilent vêtues de rose, elles décident d’enlever le haut pour qu’on les regarde. C’est tout bête. Et ça marche…

En 2010, elles sortent le grand jeu et quatre jeunes femmes se déshabillent dans le bureau de vote du candidat et futur président Viktor Ianoukovitch, lors des élections présidentielles ukrainiennes. Début du Buzz. Depuis, le mouvement s’est internationalisé et leurs corps dénudés ont fait le tour de la planète. En France un « camp d’entrainement » a trouvé son GQ dans le 18ème arrondissement de Paris sous la direction de Inna Shevchenko, leader des Femen en France.

Mais qui sont vraiment les Femen ? Beaucoup se sont interrogés et soyons francs, sans vraiment trouver de réponse...D’abord parce que l’angle d’attaque n’est pas très clair. Dénonçant en vrac le capitalisme, la prostitution, la pornographie, la religion et aujourd'hui le fascisme, les Femen mettent tout dans le même sac, que se soit en Russie, en France ou en Tunisie, sans se soucier des spécificités culturelles et des combats qui existent déjà sur place. En effet, le mouvement a pris l’habitude de confisquer la parole des femmes au niveau local de façon assez violente. Cette attitude risque de mettre en péril des situations déjà très fragiles, notamment dans les pays arabes et musulmans. Un mouvement qui, de toute évidence, ne rend pas service aux femmes qu'il prétend défendre. Le seul pilier qui semble cimenter toutes leurs actions: la misandrie, ou le rejet des hommes.

Un mouvement féminin qui rejette donc le sexe opposé, tout en considérant qu'il est nécessaire d'être nue pour être prise au sérieux ? N'y a-t-il pas là un paradoxe?

Interrogée sur l’identité du mouvement, Inna Shevchenko surfe avec des accroches publicitaires qui se veulent efficaces : elle définit les Femen comme du « pop féminisme » et prône le « real fight »…Des formules judicieusement marketing pour un mouvement qui semble ne pas aller bien plus loin.

Outre cette nébuleuse dans le fond, la forme est aussi sujette à controverse. Car évidemment, se dénuder pour se faire entendre est très loin d'être un argument convaincant à une époque où nudité rime avec banalité. Des billets haineux chez les ultra-catholiques aux questionnements plus raisonnés des féministes, beaucoup s’interrogent sur la pertinence du mouvement et sa finalité. Qui sont ces jolies jeunes femmes ukrainiennes aux corps parfaits ? Pourquoi ces happening ultra médiatiques où elles paradent telles des poupées bien maquillées? …Régression qui fait mal, cette technique douteuse nous interroge, nous aussi, sur les origines mêmes et la légitimité de ce mouvement.

Au -delà des critiques de tout bord, la vraie polémique a démarré il y a quelques mois avec la publication de la prétendue enquête menée par une journaliste russe qui s'était infiltrée au coeur du mouvement en 2012. Sa nationalité a annulé d'emblée toute crédibilité pour les fervents partisans des Femen, bien évidemment. Quoi qu'il en soit, cette enquête affirme que les Femen seraient "sponsorisées" par des hommes d'affaires richissimes et rémunérées pour leurs prestations, payées pas moins de 1000 euros par mois (soit trois fois le salaire moyen ukrainien) que le voyage et les frais de séjour à Paris des militantes ukrainiennes étaient entièrement payés par l'organisation et se chiffraient à 1300 euros par jour et par personne. Trop gros pour être vrai ? Pour l’heure, il semblerait que personne n’ait mis à jour le véritable fonctionnement de cette organisation.

Le nom de Viktor Sviatski revient souvent lorsqu’on regarde de plus près. Homme de 34 ans, d’origine ukrainienne, il n’apparaît jamais devant les caméras mais serait toujours présent au QG des Femen, en Ukraine. Connaissant parfaitement le fonctionnement des médias, créatif, il serait à l’origine des actions menées par les filles. Certains, qui l’ont rencontré, le décrivent comme un homme « doté d’une personnalité dominante ». Bizarrement, Anna Houtsol a toujours refusé d’en parler et déclare qu’il s’agit juste d’un ami. Un ami qui dirigerait sa petite entreprise d’une main de fer ?

 

Quoi qu'il en soit, les Femen ont encore réussi à faire parler d'elles (ou d'eux?). Un fasciste qui se suicide dans une cathédrale? L'occasion était trop belle ! Bien évidemment, l'activiste envoyée était jolie comme un coeur, bien évidemment elle était seins nus et bien évidemment, soigneusement coiffée et maquillée....pour les photos.

Photos (c): FEMEN France."
["post_title"]=
string(44) "Les FEMEN: toujours là où on les attend..."
["post_excerpt"]=
string(0) ""
["post_status"]=
string(7) "publish"
["comment_status"]=
string(4) "open"
["ping_status"]=
string(4) "open"
["post_password"]=
string(0) ""
["post_name"]=
string(38) "les-femen-toujours-la-ou-on-les-attend"
["to_ping"]=
string(0) ""
["pinged"]=
string(0) ""
["post_modified"]=
string(19) "2014-03-18 12:17:11"
["post_modified_gmt"]=
string(19) "2014-03-18 10:17:11"
["post_content_filtered"]=
string(0) ""
["post_parent"]=
int(0)
["guid"]=
string(35) "http://toutelaculture.com/?p=242105"
["menu_order"]=
int(0)
["post_type"]=
string(4) "post"
["post_mime_type"]=
string(0) ""
["comment_count"]=
string(1) "0"
["filter"]=
string(3) "raw"
["post_category"]=
string(1) "0"
}
[3]=
object(WP_Post)#4063 (25) {
["ID"]=
int(209587)
["post_author"]=
string(3) "199"
["post_date"]=
string(19) "2013-03-26 18:29:32"
["post_date_gmt"]=
string(19) "2013-03-26 17:29:32"
["post_content"]=
string(3066) "

Amina, militante tunisienne des Femen est menacée de mort pour avoir  diffusé des photos d'elle seins nus sur Internet, était injoignable depuis quelques jours. Elle vient de réapparaître par la voix de son avocat.

Rappel des faits : le 1er mars, Amina, jeune tunisienne de 19 ans et militante Femen crée une page  de soutien à l'organisation féministe afin de lancer le mouvement en Tunisie. Sur cette page, elle diffuse des photos d'elle, seins nus. Sur son corps, les mots 'Mon corps m'appartient, il n'est l'honneur de personne'. Plus tard, elle publie une nouvelle photo d'elle 'Fuck your moral'. Elle expliquera par la suite son geste sur un plateau de télévision tunisien en déclarant : "Nous les Femen, nous avons le courage de crier fort nos revendications pour libérer la femme".

La suite ? De nombreux islamistes radicaux se déchaînent sur les réseaux sociaux : blagues, insultes, page facebook piratée... le prédicateur Adel Almi a appelé à fouetter la jeune militante et même, ce qu'il a depuis contesté,  à la lapider. À noter tout de même qu'aucune poursuite judiciaire n'a été engagée à l'encontre de la jeune femme dans un pays ou l' "atteinte aux bonnes moeurs" est passible de 6 mois de prison.

Cela faisait un peu moins d'une semaine que les Femen étaient sans nouvelle de leur représentante tunisienne. L'organisation craignait qu'Amina ait été enlevée puis internée par sa propre famille. C'est dans ce contexte qu'interviennent les déclarations de l'avocate de la jeune fille, Bochra Bel Haj Hamida, qui assure qu'elle va bien après s'être entretenue avec elle au téléphone.  L'avocate affirme (propos rapportés par Libération) : "J’ai beaucoup insisté pour savoir si elle allait mal, elle m’a dit que non".

De son côté, l'organisation féministe, qui a lancé une campagne de mobilisation internationale, accueille la nouvelle avec réserve assurant n'avoir pas encore pu entendre la voix d'Amina. Dans des propos repris par Libération toujours, les Femen France affirment : " Nous n’entendons toujours pas la voix d’Amina, et nous ne voyons toujours pas son visage. Jusqu’à ce que le contraire se produise, nous ne lâcherons rien, nous continuerons à la chercher".

Photos (c) : Page Facebook Femen

 

 

 

 

"
["post_title"]=
string(40) "Amina, militante Femen, menacée de mort"
["post_excerpt"]=
string(0) ""
["post_status"]=
string(7) "publish"
["comment_status"]=
string(4) "open"
["ping_status"]=
string(4) "open"
["post_password"]=
string(0) ""
["post_name"]=
string(37) "amina-militante-femen-menacee-de-mort"
["to_ping"]=
string(0) ""
["pinged"]=
string(65) "
http://toutelaculture.com/2012/10/les-femen-sinstallent-a-paris/"
["post_modified"]=
string(19) "2013-03-27 11:49:44"
["post_modified_gmt"]=
string(19) "2013-03-27 10:49:44"
["post_content_filtered"]=
string(0) ""
["post_parent"]=
int(0)
["guid"]=
string(35) "http://toutelaculture.com/?p=209587"
["menu_order"]=
int(0)
["post_type"]=
string(4) "post"
["post_mime_type"]=
string(0) ""
["comment_count"]=
string(1) "0"
["filter"]=
string(3) "raw"
["post_category"]=
string(1) "0"
}
[4]=
object(WP_Post)#4062 (25) {
["ID"]=
int(175709)
["post_author"]=
string(3) "181"
["post_date"]=
string(19) "2012-10-01 08:56:31"
["post_date_gmt"]=
string(19) "2012-10-01 07:56:31"
["post_content"]=
string(2165) "Le mouvement de protestation Ukrainien a ouvert son premier centre international à Paris le 18 Septembre dernier. Le phénomène FEMEN prend de l'ampleur...

FEMEN est un groupe de protestation féminine Ukrainienne fondé à Kyiv en 2008. L'actuelle présidente de ce mouvement militant est Anna Hutsol. Cette organisation est connue pour avoir organisé de très grandes manifestations, parmi lesquelles, les plus connues : Les performances seins nus. Le leitmotiv de ces militantes topless sont la promotion de la liberté de presse, de la démocratie et des droits des femmes. Elles s'engagent contre la corruption, la prostitution, le sexisme ou encore le tourisme sexuel.

Situé dans le XVIIIème arrondissement de Paris, dans les quartiers populaires de la Goutte d'Or, l'espace « d'entrainement d'un nouveau féminisme » a ouvert ses portes en septembre. Le but étant d'entrainer de nouvelles recrues avides de défendre les droits des femmes et qui n'ont pas peur de se mettre seins nus. Avis donc, à celles qui n'ont pas froid aux yeux et qui tombent volontiers le haut pour la bonne cause. Tout un coaching physique, intellectuel et moral vous attend. Installées dans une France qui selon elles est restée bloquée à l'âge de pierre, les FEMEN sont là pour faire du bruit et entamer une nouvelle révolution féminine.

Les FEMEN ont défilé mardi 18 septembre face au métro Château-Rouge. La poitrine toute peinturlurée de slogans féministes. Perchées sur leurs stilettos, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles créent l'évènement. Il s'agit du deuxième buzz « médiatique » des militantes à Paris. Le premier on s'en souvient, avait eu lieu devant les appartements de DSK et Anne Sinclair  place des Vosges. Après la Russie, l'Ukraine puis Londres, l'organisation prend du poids et s'émancipe à travers toute l'Europe. Prochaine bataille, le conservatisme Américain? En tout cas, l'on murmure déjà que les actions du mouvement pourraient bien être les prémices de la quatrième vague féministe.

"
["post_title"]=
string(31) "Les FEMEN s'installent à Paris"
["post_excerpt"]=
string(0) ""
["post_status"]=
string(7) "publish"
["comment_status"]=
string(4) "open"
["ping_status"]=
string(4) "open"
["post_password"]=
string(0) ""
["post_name"]=
string(29) "les-femen-sinstallent-a-paris"
["to_ping"]=
string(0) ""
["pinged"]=
string(0) ""
["post_modified"]=
string(19) "2012-10-01 16:11:54"
["post_modified_gmt"]=
string(19) "2012-10-01 15:11:54"
["post_content_filtered"]=
string(0) ""
["post_parent"]=
int(0)
["guid"]=
string(35) "http://toutelaculture.com/?p=175709"
["menu_order"]=
int(0)
["post_type"]=
string(4) "post"
["post_mime_type"]=
string(0) ""
["comment_count"]=
string(1) "3"
["filter"]=
string(3) "raw"
["post_category"]=
string(1) "0"
}
}

Open bundled references in tabs:

Via: toutelaculture.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~00mJY$5xt

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply