Etre Femen s’apprend : dans les coulisses de l’entraînement du …

Etre Femen s'apprend. Pour mener à bien leurs actions coup de poing, les militantes du parti féministe - de plus en plus controversé - se préparent évidemment.  A Paris, des séances d'entrainement sont ainsi prévues pour une quinzaine de militantes, autour d'Inna Schevchenko, cofondatrice du mouvement. Ces dernières multiplient les exercices aux allures de tests militaires.

Et les consignes sont claires et immédiates. "Il ne faut pas sourire", rappelle l'une d'entre elles, entre une série d'abdominaux et des exercices de "cris". Excepté ces quelques images, difficile encore d'en savoir plus sur les revendications des unes et aspirations des autres.  "Il n'y a que quelques activistes que vous pouvez interroger sur ces questions. Il y a des porte-paroles des Femen, qui sont élues de manière démocratique", rappelle une autre militante.

Inna Schevchenko, "un dictateur"

Un fonctionnement parfois trouble qui en a poussé quelques-unes à mettre fin à leur participation au mouvement, à l'instar d'Amina, Femen tunisienne qui avait dû fuir son pays après avoir posté une photo d'elle seins nus sur Facebook. Cette dernière n'hésite plus dorénavant à critiquer les méthodes de sa leader, Inna Schevchenko. "C'était un dictateur, un chef, qui veut manipuler les filles", raconte-t-elle.

Des attaques pour lesquelles la leader des Femen ne manque évidemment pas de réponses. "On a clairement une hiérarchie dans le mouvement. C'est nécessaire pour tout groupe ou syndicat qui agit avec une stratégie bien définie", répond-elle.

Neuf membres du mouvement sont convoquées mercredi devant la justice et devront répondre de "dégradations dans un lieu de culte en réunion", après une action menée à Notre-Dame de Paris le 12 février 2013.

Via: lci.tf1.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~pDJMP$4qu

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply