Femen : à l’origine, la tradition africaine du "setshwetla"

Il n'y a pas que les Femen qui manifestent seins nus. La journaliste américano-algérienne Assia Boundaoui rappelle en effet sur le site Freearabs.com que bien avant le mouvement créé en Ukraine, les femmes du continent africain ont manifesté la poitrine à l'air. Cette pratique s'inscrit ainsi dans la tradition appelée "setshwetla" originaire d'Afrique.

 

Pour protester, les femmes découvrent donc leurs corps. Cela a notamment été le cas au Kenya quand, pour dénoncer l’empiétement de l’État sur les terres publiques, les femmes du "Freedom Corner Grandmother" ont manifesté seins nus ou encore lorsque les mères de prisonniers nigérian se sont dévêtues pour dénoncer la disparition de leurs enfants. A la fin des années 1930, des milliers de femmes de l'"Abeokuta Women's Union" s'étaient en partie déshabillées au Nigeria contre l'imposition coloniale britannique.

 

La reporter indique que cette tradition repose sur l'humiliation entraînée suite à la nudité des femmes. Ces dernières, vénérées en tant que figure de mère dans certains cultures africaines, cherchent en effet à humilier les hommes en se déshabillant, ces derniers n'étant plus les "protecteurs", les "gardiens" du corps féminin.

 

 

FEMEN : Les féministes aux seins nus investissent Paris by 20Minutes.fr

Lu sur Freearabs

Open all references in tabs: [1 - 3]

Via: atlantico.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~B3vWF$377

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply