Femen en Tunisie : toujours détenue, Amina obtient un non lieu

La justice a donné raison à Amina Sbouï. En partie. Cette jeune femme de 19 ans, première membre des Femen en Tunisie, a obtenu lundi un non-lieu alors qu'elle était poursuivie pour des faits d'outrages envers des gardiennes de la prison de Messadine où elle est détenue. Mais si l'activiste a gagné cette première bataille, il lui reste encore à sortir de prison. Arrêtée le 19 mai pour avoir peint le mot "FEMEN" sur le muret d'un cimetière à Kairouan dans le centre du pays, elle restera en effet incarcérée dans l'attente d'une éventuelle inculpation pour "profanation de sépulture et atteinte aux bonnes mœurs".

"Le tribunal a décidé un non-lieu pour Amina, c'est une victoire, la justice a commencé à comprendre qu'elle est injustement poursuivie", s'est réjoui auprès de l'AFP son avocat Ghazi Mrabet. "Je suis contente de cette décision rassurante pour la suite, j'ai repris confiance en la justice", a pour sa part déclaré la mère d'Amina.

Cas de torture et de mauvais traitements

La jeune militante, qui avait fait scandale pour une action seins nus en mars à la manière des Femen, a été jugée le 22 juillet par le tribunal de M'saken, ville située à 150 km de la capitale Tunis, à la suite d'une plainte déposée par des gardiennes de prison à son encontre et une autre détenue. "Je suis jugée parce que j'ai dénoncé la torture et la violence exercées à l'égard des détenues", avait-elle lancé à l'ouverture de son procès.

La défense avait demandé l'acquittement et l'annulation des poursuites pour "graves vices de procédure" dans cette "affaire montée" à la suite des révélations faites par Amina et relayées par son avocate Radia Nasraoui sur des cas de torture et de mauvais traitements à l'égard de prisonnières. La jeune femme avait ainsi vivement réagi face au spectacle de sa codétenue et coaccusée Rabiaâ - poursuivie pour les mêmes faits - obligée de se tenir debout durant cinq heures sous un soleil de plomb pour avoir refusé de saluer les gardiennes.

Via: metronews.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~aNy3E$3rf

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply