Femen historiques "brunes" et Femen d’aujourd’hui, féministe anti …

 Femen historiques "brunes" et Femen d'aujourd'hui, féministes anti-sexoséparatiste !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/210114/femen-historiques-brunes-et-femen-daujourdhui-feministe-anti-sexoseparatiste

 

XX

 

JL Pottier a posté ici sur son blog un texte qui montre un historique détestable pour les Femen.

Voici quelques premières observations en réaction. D'autres viendront ensuite !

1 - Manipulation de discrédit ou histoire authentique, on le saura bientôt ! Car ce mouvement ne plaît pas ni aux culs-bénis que l'on voit de plus en plus proposer leurs méthodes autoritaires en matière d'avortement, de fin de vie, d'habillement voilé, etc... ni à tous les athées dit "habermassiens" (selon moi) qui estiment que les religions ont du bon et ce même quand elles sont autoritaires et sexoséparatistes. Cela ne date pas d'aujourd'hui. De Durkheim à Christopher Lasch ou Jean-Claude Michéa ils sont nombreux ces athées à penser qu' elles empêchent une dérive libérale-libertaire des moeurs. Vive l'ordre moral patriarcal ! 

2 - Ces "Femen historiques" diabolisées ne sont pas toutes les Femen. Cette histoire ne concerne qu'une minorité d'entre elles et depuis, certaines sont sans doute passées à gauche ! Nous avons soutenu et nous soutiendrons encore les Femen de gauche, féministes et antiracistes, qui attaquent le sexoséparatisme autoritaire. Elles existent ! 

3 - Les Femen font un travail critique-pratique (praxis) indispensable contre le machisme intégriste religieux ! Leur agitation féministe bouscule la chappe de plomb des intégristes de toutes les religions ! Cela ne plait pas aux autoritaires de tout acabit, croyants ou athées. Nous résistons ! Nous refusons la diffamation d'un mouvement critique des religions !

4 - La critique du sexoséparatisme autoritaire religieux (ou non) n'est pas contradictoire avec le marxisme, il va avec. Un mouvement d'émancipation des classes sociales dominées - le peuple-classe soit 90 % d'en-bas - par la classe capitaliste (1% d'en-haut) doit faire alliance avec le mouvement féministe critique des religions, pas celui qui se tait lâchement face au retour des religions qui porte trop souvent des propositions réactionnaires et autoritaires dans plusieurs domaines. Une minorité se rattache à la "théologie de la libération", au plan social surtout car pour les questions dites "sexuelles" il y souvent encore a de gros blocages.

 Il n'est pas question de céder et de revenir aux temps de la sexualité interdite, limitée, contrôlée, décidée par les curés, les imams, les rabins et tous les appareils religieux masculins ! Liberté et égalité relationnelle, hétérosexuelle ou homosexuelle, "comme je veux quand je veux", sexy quand je veux, sans injures ni insultes ! Respect pour toutes et tous !

Christian DELARUE

ex LCR, ex membre du bureau du MRAP, de son CA, puis du CA d'ATTAC, aujourd'hui membre du CO de la Fondation Copernic a aussi soutenu les FEMEN !

Via: blogs.mediapart.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~bkUVc$4io

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply