Femen : vers la fin de l’impunité ?

une-militante-des-femen-seins-nus-devant-l-autel-de-l-eglise-de-11059234klzch_1713-560x316

Deux condamnations en l’espace d’une journée. Les Femen finiraient-elles par lasser la Justice et le grand public ?

 

Les provocations du groupe d’activistes féministes Femen commencent à passer de mode.

L'exhibitionniste de la Madeleine condamnée à de la prison avec sursis et 10 000 euros d'amende

Eloïse Bouton,l’exhibitionniste de la Madeleine qui s’était livré à un mime d’avortement devant l’autel de l’église le 20 décembre 2013 a écopé mercredi 15 octobre de trois mois avec sursis et 10 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris, présidé en ce jour par, ironie du sort, une femme. Il ne s’agit pour l’heure que de réquisitions, le jugement a été mis au délibéré pour le 17 décembre prochain.

La militante, qui ne fait aujourd’hui plus partie du groupe d’activistes, ne s’est pas laissée démonter à la barre du tribunal, estimant que son action n’avait pas pour but "de choquer les fidèles et les croyants", mais de "choquer à un niveau politique, provoquer une prise de conscience."

La présidente de l’audience a pour sa part précisé que ne seraient pas jugées les motivations de l’ex-Femen, mais "l’existence d’une infraction sexuelle". Le juge a ajouté à ce propos que l’activiste savait que son acte pouvait choquer des fidèles, et qu’elle ne "peut pas s’affranchir du respect qu’elle doit aux autres."

 

Musée Grévin : une autre condamnation pour les Femen

Le même jour, une autre Femen, Iana Jdanova, une militante ukrainienne, a été condamnée par la justice à une amende de 1500 euros pour exhibition sexuelle et dégradation. Le 5 juin dernier, elle s’était introduite au Musée Grévin à Paris, afin de dégrader la statue de cire représentant Vladimir Poutine. La jeune femme de 26 ans et son avocate ont regretté qu’"une partie nationaliste de la société française devient pro-Poutine."

La prévenue a également été condamnée à payer 4 000 euros au Musée Grévin pour le préjudice moral et matériel, ainsi que 500 euros de frais de procédure. Soit un total de 6 000 euros. L’accusée a indiqué qu’elle souhaitait faire appel, et qu’elle n’hésiterait pas à plaider sa cause devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Les deux femmes faisaient partie du commando qui s’est introduit à Notre-Dame de Paris pour en dégrader les cloches. Elles avaient été relaxées, à la place des gardiens de la cathédrale, condamnés à une amende…

Tags : A la une, Avortement, Condamnation, Eloïse Bouton, Femen, Iana Jdanova, Justice, La Madeleine, Musée Grévin, National, politique, société, Statue, Tribunal correctionnel de Paris, Vladimir Poutine

Article rédigé par Jean Baptiste Le Roux

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille pour le site web de Radio Notre Dame comme rédacteur et animateur des réseaux sociaux. Il anime également des matinales. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre le site d'information économique, Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des journalistes de défense.

Open bundled references in tabs:

Via: radionotredame.net


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~bC2Xk$5Sj

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply