Fusillades à Copenhague: «J’ai réalisé qu’on était en train de …

L'ambassadeur de France au Danemark Franois Zimeray.
L'ambassadeur de France au Danemark François Zimeray. - LICHTFELD EREZ/SIPA


*

Audrey Chauvet

Autour de la table, il y avait le caricaturiste suédois Lars Vilks, la militante des Femen Inna Shevchenko et François Zimeray, ambassadeur de France au Danemark. Ils étaient réunis pour parler de la liberté d’expression, un mois après les attaques terroristes à Paris. Mais une demi-heure après le début du débat, des coups de feu sont entendus dans la salle. «J’ai parlé pendant une dizaine de minutes aux quelque 40 personnes de l’assistance des leçons que nous devions tirer sur le plan de la défense des libertés après ce qui s’était passé à Charlie Hebdo et des défis auxquels nos sociétés devaient faire face, qu’il s’agissait d’un combat pour les générations à venir», raconte l’ambassadeur au Journal du dimanche.

Suivez les événements de ce dimanche en direct par ici

Après les quelques minutes d’introduction du débat par l’ambassadeur, la militante féministe Inna Shevchenko prend la parole. «Tout à coup, alors qu’elle parlait, on a tous entendu un grand bruit. Je me suis dit qu’une armoire venait de tomber ou qu’il s’agissait d’un pétard. Mais non, c’était bien des coups de feu répétés», continue François Zimeray. Toute l’assistance et les participants au débat se jettent alors sous les tables. «J’étais incrédule, ça ne pouvait tout de même pas recommencer comme à Paris! Mais en quelques secondes, j’ai réalisé qu’on était en train de revivre la même chose qu’à Charlie Hebdo. C’était terrible», relate l’ambassadeur. La police a évoqué le chiffre de 200 impacts de balle. «Ce n’est qu’en revenant dans la salle que j’ai vu qu’il y avait un mort».

La réunion, qui avait lieu dans un espace culturel du centre de Copenhague, était sous surveillance en raison de la présence de Lars Vilks, auteur de caricatures de Mahomet en 2006. «Deux policiers en tenue et au moins un autre en civil» surveillaient les entrées, affirme l’ambassadeur, qui leur a rendu hommage dans un tweet.

Open bundled references in tabs:

Via: 20minutes.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~7IwUV$5rx

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply