Gayetgate: la sécurité de François Hollande en question

« Il y a un vrai problème concer­nant la sécu­rité du président ! » Ce matin sur Europe 1, le jour­na­liste Alexandre Kara a tenu à tirer la sonnette d'alarme : François Hollande serait poten­tiel­le­ment en danger, et ce serait de son propre fait. « Aujourd'hui, à l'Elysée, le GSPR (Groupe de sécu­rité de la prési­dence de la Répu­blique) tente tant bien que mal de faire son travail. Le gros problème, estime le jour­na­liste, c'est François Hollande qui essaie de s'affran­chir assez régu­liè­re­ment de la protec­tion de ses gardes. Il demande qu'ils soient le mini­mum. On assiste à des trucs très graves ! Il suffi­rait d'un fusil à lunette pour atteindre à la vie du président. À l'inté­rieur de l'Elysée, on peut toucher le président. »

 

Des propos en réac­tion à la publi­ca­tion dans Voici cette semaine des photos montrant François Hollande et Julie Gayet à l'Élysée. Une situa­tion impen­sable, d'autant que les premiers clichés de janvier dévoi­lés par Closer avaient déjà mis en exergue un certain manque de sécu­rité pour le président de la Répu­blique. Pire : s'il ne s'agit ici que méthodes permet­tant d'atteindre le chef de l'État à distance, celui-ci est aussi vulné­rable de près – il a d'ailleurs été enfa­riné en 2012.

 

« Il y a quelques jours, François Hollande était dans les rues de Paris, et deux Femen l'ont appro­ché, ajoute Alexandre Kara. Les services de sécu­rité n'ont pas réussi à les empê­cher d'atteindre le président. Si c'était une autre personne avec une arme blanche, la vie du Président aurait été en péril. » Un aver­tis­se­ment sans gravité, mais qui devrait pous­ser le chef de l'État à enfin renfor­cer sa sécu­rité.

Crédits photos : Lionel Guericolas / VISUAL Press Agency

Open all references in tabs: [1 - 3]

Via: gala.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~9rzzk$5aA

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply