Grand 8 : Zahia Dehar évoque la laïcité, les Femen et Aliaa Magda …

Lundi 2 septembre, Laurence Ferrari, Audrey Pulvar, Roselyne Bachelot, Elisabeth Bost et Hapsatou Sy ont donné le coup d’envoi de la nouvelle saison du Grand 8. À cette occasion, le quintet a reçu Channing Tatum et Jamie Foxx, deux « invités exceptionnels ». Pour autant l’invitée d’honneur n’était autre que « Mademoiselle Zahia ».

La participation de la jeune femme est sa première sur une émission en direct. Dès son arrivée, celle-ci a pu présenter sa marque de lingerie de luxe, inspirée par la pâtisserie. Passé l’auto-promotion, celle à l’origine du scandale Ribéry a assisté à la suite de l’émission et des différentes nouvelles rubriques. Parmi elles, le « Face à face », nouveauté de la saison.

À chaque émission, l’une des animatrices a l’occasion de poser des questions à l’invité du jour. Celui-ci n’a pas le droit de mentir, mais bénéficie d’un seul joker, privilège par lequel la question est retournée à son auteure. Pour la première, c’est Hapsatou Sy qui a eu l’occasion d’interroger Zahia Dehar. « Il n’y a pas eu de questions gênantes. Juste des questions simples. Mais j’ai du mal à répondre aux questions simples », a déclaré cette dernière à la fin de l’interrogatoire.

Puis, Zahia Dehar a eu l’occasion de revenir brièvement sur son « passé de courtisane » lors d’un échange avec Audrey Pulvar : « Le regret ce n’est pas ce que j’ai fait, mais c’est l’humiliation que j’ai vécue. On s’est tous retrouvée à un moment de sa vie à faire certaines choses. Mais ce n’est pas pour ça que ça a été divulgué à tout le monde. (...) Je pense que chaque être humain doit être maître de sa vie. On n’a pas à suivre ce que l’on nous a dicté. »

À la demande de Roselyne Bachelot, Zahia Dehar a été priée d’évoquer ses prises de position politique. Une requête à laquelle l’invitée a insisté sur l’importance de la laïcité. « On ne mélange pas la religion et la politique, a-t-elle déclaré. Par exemple, la France est un pays catholique et ce n’est pas pour ça qu’on m’oblige à aller tous les jours à la messe, à l’église et ce genre de choses. (...) Je pense que pour les pays arabes ça doit être la même chose. Ce l’était avant, ça n’a jamais fait parti des traditions arabes. Je ne sais d’où viennent ces gens étranges qui sont entraînés au Pakistan et qui gâchent le monde et la culture arabes. C’est ça qui est horrible »

Quant aux Femen, groupe contestataire féministe, l’interrogée a avoué être mitigé quant à leur démarche. « Quand j’ai entendu parler des Femen, quand j’ai vu qu’elles étaient nues, ça m’a un peu attirée, car il y a un message derrière. Quand j’ai entendu une des Femen qui a dit [s’être retrouvée nue] pour se faire remarquer, ça m’a un peu déçue. Je suis d’accord pour qu’on se dénude quand il y a un vrai message derrière », a-t-elle précisé tout en évoquant le cas d’ Aliaa Magda el-Mahdy, la militante égyptienne.

Mardi 3 septembre, le Grand 8 recevra Helena Noguerra.

Via: toutelatele.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~6jszF$480

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply