La fondatrice des Femen publie un tweet anti-islam

Sur le vif

Fonds en déshérence, suite et fin

Selon le magazine zurichois Tachles, le juge américain Edward Korman vient de présenter un premier bilan provisoire du programme d'indemnisation des victimes de l'Holocauste titulaires d'un compte en banque suisse.

L'on se souvient du scandale polémique de la fin du dernier millénaire, qui devait déboucher sur la rédaction du rapport Bergier, monument de l'histoire officielle condamné à prendre la rouille sous l'effet oxydant des réalités historiques, et l'accord de 1998 entre les banques suisses et le Congrès juif mondial.

Le juge Korman a distribué à ce jour 1, 25 milliard de dollars. Cette somme, destinée à compenser les pertes des héritiers de comptes dormants, semble avoir en fait été redistribuée à divers descendants de victimes de l'Holocauste, indépendamment de tout lien avec une banque suisse.

Ainsi, 457'000 survivants de la guerre et leurs héritiers ont touché des fonds. 199'000 anciens travailleurs forcés de l'Allemagne nazie ont touché 288 millions de dollars, et 4'100 réfugiés juifs, qui auraient été refoulés par la Suisse, ont touché 11,6 millions. Le nombre de réfugies refoulés aux frontières de la Suisse a été fortement remis en question par l’historien et président de la fédération des Fils et Filles de Déportés Juifs de France Serge Klarsfeld.

Sur le total, seuls 800 millions ont été dévolus aux détenteurs de comptes bancaires ou à leurs héritiers. Si 726 millions ont été distribués à divers créditeurs, seuls 490 millions ont bien été reversés aux titulaires de 4'600 comptes en déshérence.

Le juge a aussi effectué des versements pour 12'300 demandes «plausibles mais pas documentées». Les personnes concernées ont touché à un versement forfaitaire de 5'000 dollars à chaque demande.

Le tribunal, établi à Zurich, n'a donné aucune indication à ce jour sur son coût de fonctionnement. Selon Tachles, ceux-ci s'élevaient à 800'000 dollars par mois.

Les audits commandés par la Confédération en 1995 avaient reconnu 32 millions de dollars issus des comptes en déshérence. Sous la pression, les banques avaient admis un nouvel audit mené par l'ancien président de la Réserve fédérale américaine Paul Volcker. Le rapport Volcker, facturé 300 millions de dollars, avait conclu que le total des comptes dormants appartenant probablement aux victimes des nationaux-socialistes comptabilisait 95 millions de francs suisses, admettant un doute supplémentaire pour 24 millions de ce total.

Puis l'on décida de multiplier les intérêts par dix.

Open all references in tabs: [1 - 4]

Via: lesobservateurs.ch


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~VMhEZ$3cT

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply