L’arrestation d’une militante Femen à la une du journal des faits …

Comme chaque semaine, l’heure est au passage en revue des faits divers les plus marquants. Dans ce numéro, retrouvez, entre autres, l’arrestation d’une militante Femen, un corps empalé et un chat qui joue les super-héros.

 

L'événement de la semaine: Ce jeudi un rassemblement de solidarité féministe avec la prisonnière politique Amina Sboui, était organisé. Une manifestation qui a dégénéré lorsqu’une jeune militante a été arrêtée et mise en garde à vue pour avoir dévoilé sa poitrine, en guise de protestation, et refusé de se couvrir. Pour protester contre cette « répression policière », des féministes ce sont rassemblées torse nu devant le commissariat de Toulouse.

Le verdict de la semaine : Ludovic, 34 ans, n’est pas très à l’aise dans le box des prévenus. Jeudi dernier, ce Guadeloupéen de retour de Pointe-à-Pitre est contrôlé par les douaniers dans le hall D de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Dans ses bagages, il transporte plus de 10 000 euros. Intrigués par le magot, les douaniers décident de procéder à une fouille au corps du suspect et, « trouvent scotchée, entre ses fesses, une boule de la taille d’un œuf contenant de la cocaïne. Jugé en comparution immédiate, ce père de deux enfants a écopé de six mois de prison ferme. Il a été maintenu en détention.

 

Faits et méfaits

Vendredi: Une hôtesse de l'air de 48 ans, soupçonnée d'avoir assassiné son père antiquaire qu'elle le détestait depuis l'enfance, s'est suicidée dans la prison de Seysses à Toulouse. Pour les enquêteurs, ce crime avait été méticuleusement préparé.

Samedi: Le mystère demeure après la découverte à Toulouse, vers 1h30 du matin, d’un corps empalé sur la grille métallique de protection d’un arbre. Ce sont des policiers en patrouille qui ont découvert la victime. Inconsciente, la victime a été transportée à l'hôpital en vue d'une opération.

Dimanche: Roméo, 20 ans, et Rudi, bientôt 24 ans, ont vécu une drôle de mésaventure. Dimanche, repérés sur les bords du périphérique, ces deux Roumains ont été arrêtés dans une voiture. À l’intérieur, 120 mètres de câbles de cuivre « arrachés » à la force des bras. Ces fils alimentaient éclairage et panneaux de signalisation de cette portion du périphérique toulousain géré par Vinci Autoroute, entre Roseraie et Soupetard. Le plus âgé récolte trois mois de prison et l’autre s’en sort avec du sursis.

Lundi: Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie s’est déclaré, sans heureusement faire de victime, dévastant le local commercial de la boulangerie « Le Pétrin » de Colomiers. C’est une locataire des appartements situés au-dessus du commerce qui, alertée par les miaulements inhabituels de son chat s’est levée à 2 heures du matin pour constater une fumée montant de l’arrière-boutique. Des agents de la dernière patrouille de police municipale, sur le point de rentrer chez eux, préviennent les pompiers et évacuent l’immeuble. Aucun blessé à déclarer.

Mardi: Une jeune femme âgée de 36 ans, qui s’installait hier matin, vers 9 h 45, au volant de sa voiture, dans le quartier de Barrière de Paris à Toulouse, a été agressée alors qu’elle allait sortir de son stationnement. Un homme encagoulé et armé d’un couteau l’a obligée à descendre du véhicule. Il l’a autorisée à récupérer quelques effets personnels dans la voiture avant de partir en direction de la route de Fronton. Une enquête a été ouverte par la police nationale.

Mercredi: La galerie toulousaine Alain Daudet a annulé l'exposition d'une artiste nantaise qui détourne l'image de la Vierge, en raison de menaces venant de groupes ultra-catholiques. «J’étais agressé verbalement tous les jours », raconte le gérant de la galerie dans la dépêche du midi.

 

Article d'Alexandre Blenzar

 

 

Sources: La Dépêche du MidiDirect Matinmétro20 minutes



Open all references in tabs: [1 - 5]

Via: toulouseinfos.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~nrzzk$3Vo

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply