Léa Seydoux nue dans Grand Central : une militante Femen et de …

article paru le 29-08-2013
correspondance du Microcosme

Léa Seydoux est une actrice très courtisée : à l'affiche de "Grand Central" où elle joue nue, elle jouera nue "La Vie d'Adèle" à partir du 8 octobre. "Une action de déstabilisation de l'énergie nucléaire typique de Greenpeace", s'insurge Walter Duchoixatomique, attaché de presse d'EDF, dont les centrales sont régulièrement inspectées par les milices de l'ONG verte. Pour EDF, "Léa Seydoux en jouant l'imprécateur met la vie de millions de personnes en danger. Nous invitons Léa Seydoux à jouer plutôt sur les gisements de gaz de schiste."

Léa Seydoux nue

L'actrice "la plus bandante du moment" selon la directrice et productrice Rebecca Zlotowski, qui a commencé sa carrière dans le porno polono-ukrainien, "entend aussi dénoncer les inégalités femmes / hommes dans le monde nucléaire, seins nus", explique-t-elle à nos micros, "une technique Femen pour le combat du droit à la pénibilité nucléaire à égalité entre les femmes et les hommes", insiste l'actrice qui est aussi encartée à Greenpeace. "Et s'il le faut, je revendiquerai le droit à être passée nue au gaz de sarin à égalité aussi et jouerai seins nus en Syrie dès les premières frappes américaines", conclut Léa Seydoux.

La section politique de l'Eglise catholique, présidée par Christine Boutin, proteste ainsi contre cette "surenchère dans la débauche de chair téléguidée par le mouvement des Femen" et rappelle aussi "sa ferme opposition au mariage pour tous, surtout entre Françaises et Arabes infidèles terroristes islamistes". Or Christine Boutin, candidate de Dieu, note que "Léa Seydoux fornique avec un certain Tahar Rahim, dont le nom n'est évidemment pas catholique, n'entend l'épouser que parmi d'autres conquêtes occidentales".

Rappelons que le mouvement des Femen est né à Kyiv, la capitale ukrainienne, pour démontrer que l'incident mineur de Tchernobyl était sans incidence sur la morphologie des seins. Ce qui explique ce mode de revendication féministe anti-gaz de schiste et pro-nucléaire. De sources bien désinformées, Léa Seydoux incarnerait la jonction des combats de Greenpeace et de Femen. Elle serait en discussion avec la CGT pour atomiser la réforme irresponsable des retraites.

Articles sur le même sujet...

Open all references in tabs: [1 - 4]

Via: desinformations.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~EtGpP$46j

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply