Les activistes Femen, se prélassent à la lueur de Venise

Anas.T // 7 September 2013 

Les membres du groupe féministes ukrainien Femen se sont présentés à la projection d’un documentaire qui a comporté une révélation choquante sur leur leadership. Et “La jalousie”, le seul film français en compétition, qui a joué un communiqué injustement indifférent.

Juste quand vous pensiez que le 70e Festival du Film de Venise n’a pas pu obtenir plus de politique – entre une comédie italienne sur le chômage, un documentaire sur Donald Rumsfeld , un thriller sur les éco-terroristes , un essai visuel sur les liens et les tensions israélo-palestiniennes, et un film sur un gay qui a grandi au Maroc - ainsi est venu le Femen ukrainien, le mouvement des féministes pour faire bouger les choses un peu plus.

Bien en forme sous les projecteurs 

Ils étaient là lors de la projection du documentaire de cinéaste australien Kitty Green ”L’Ukraine n’est pas un bordel” (présenté hors compétition jeudi soir): les femmes du groupe parée de robes noir cocktail ainsi que leurs fleurs guirlandes de marque, apparaissant en train de profiter des projecteurs sous une forme très différente de ce qu’elles sont habitués d’y apparaître habituellement.

 

© Mostra de Venise

© Mostra de Venise


Open all references in tabs: [1 - 3]

Via: tixup.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~m7gGJ$4BN

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply