Les Femen bientôt de nouveau devant la justice

14013873977_41100a25b8_z

La relaxe des Femen dans le cadre de leur irruption provocante dans Notre-Dame de Paris a choqué plus d’une personne, qu’elle soit ou non croyante. Cependant les Femen n’en ont pas fini avec la justice. Elles comparaîtront le 15 octobre prochain pour leur simulation d’avortement dans l’église de la Madeleine.

Et nul doute que ce procès sera suivi avec la plus grande attention par les catholiques, et l’Eglise. Après la stupeur qu’ont provoquées la relaxe de neuf Femen dans le cadre de leur profanation dans Notre-Dame de Paris et la condamnation des gardiens de la cathédrale, un autre procès va s’ouvrir au début du mois prochain pour le groupe d’activistes féministes.

 

Une Femen jugée pour un avortement mimé à la Madeleine

En effet, le 15 octobre prochain, l’une des militantes, présentes lors de l’action à Notre-Dame, comparaîtra devant la justice pour un autre "happening" d’un goût douteux. L’an dernier, à quelques jours de Noël, cette jeune femme avait mimé un avortement devant l’autel de l’église de la Madeleine, à Paris. Cette Femen sera donc jugée pour "exhibition sexuelle".

 

Une profanation religieuse de plus au crédit des Femen

A l’époque, cette jeune femme s’était introduite dans la Madeleine, pour y mimer un avortement et uriner sur l’autel. Simultanément, les Femen avaient posté sur leur compte Twitter le message suivant : "Noël est annulé du Vatican à Paris ! Sur l’autel de l’église de la Madeleine la Saint Mère Eloïse a avorté de Jésus." Une profanation religieuse de plus de la part des Femen contre l'Eglise, réalisée cette fois-ci par une Femen, Eloïse Bouton, escort girl pendant son temps libre.

 

Procès des Femen : un traitement de faveur ?

Le curé de la paroisse avait alors porté plainte contre cette action scandaleuse, soutenu par de nombreux élus. Toute la question est aujourd’hui de savoir si elle bénéficiera de la même indulgence de la part des juges qui ont relaxé les neuf Femen cette semaine. Rappelons, dans le même registre, que les Homen qui avaient perturbé un match de tennis à Roland-Garros, lors des débats sur le mariage pour tous, avaient, eux, été condamnés à de la prison ferme...

Lire également : 

Cloches de Notre-Dame : neuf Femen relaxées

Notre-Dame : les Femen échappent à une condamnation

Tags : A la une, Avortement, Condamnation, Eglise, Eloïse Bouton, Escort-girl, Femen, Juges, Justice, La Madeleine, Liberté de culte, Mime, National, Notre Dame de Paris, Profanations, Religion, société

Article rédigé par Jean Baptiste Le Roux

Jean Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille pour le site web de Radio Notre Dame comme rédacteur et animateur des réseaux sociaux. Il anime également des matinales. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre le site d'information économique, Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des journalistes de défense.

Open bundled references in tabs:

Via: radionotredame.net


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~LM5hC$5N4

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply