Les Femen et la cloche – Exhortation apostolique – Exode en Irak

La relaxe des Femen de Notre-Dame-de-Paris confirmée

La cour d'appel de Paris a confirmé jeudi la relaxe de huit militantes du groupes féministe Femen qui étaient jugées pour avoir dégradé une cloche lors d'une action à Notre-Dame de Paris. Deux surveillants qui les avaient chassées de l'édifice ont quant à eux été condamnés à des amendes avec sursis, un troisième a été relaxé, rapporte le Figaro.

Lire notre article

François publiera une exhortation apostolique

Le pape François promulguera une exhortation apostolique post-synodale sur la famille et ce texte ne devrait « pas beaucoup tarder », a assuré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, le 28 octobre, rapporte l’agence Apic. les pères synodaux eux-mêmes, dans la Relatio finalis, avaient demandé au pontife un document magistériel. « Concluant ce rapport, nous demandons humblement au Saint Père qu’il évalue l’opportunité d’offrir un document sur la famille, afin qu’en elle, Eglise domestique, resplendisse toujours plus le Christ, lumière du monde », peut-on en effet lire dans le dernier paragraphe du document final adopté le 24 octobre. Un souhait qui ne devrait donc pas tarder à être exaucé, selon le secrétaire d’Etat.

Selon l’archevêque d’Erbil, l’exode des chrétiens d’Irak s’accélère

Les réfugiés chrétiens irakiens sont de plus en plus nombreux à quitter le pays, n'ayant plus aucun espoir de pouvoir retourner avant longtemps dans leurs villes et villages d’origine, affirme Mgr Bachar Matti Warda, archevêque chaldéen catholique d’Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan d'Irak, selon l’agence Apic.

Lire notre article

Le pape attendu par les musulman en Centrafrique

Les chefs religieux musulmans et chrétiens et de République centrafricaine fondent beaucoup d’espoir sur la prochaine visite du pape François dans leur pays, les 29 et 30 novembre, conscients de l’énorme tâche de réconciliation qu’ils ont à faire, rapporte l’agence Apic.

Lire notre article

Aux États-Unis, une "sœur prêtre" exclue de sa congrégation

Sœur Leticia Rawles, une religieuse catholique américaine a été excommuniée et exclue de sa congrégation après avoir admis qu'elle a été secrètement « ordonnée prêtre » en avril dernier, a rapporté la presse américaine, le 28 octobre, selon l'agence Apic. Sœur Leticia Rawles, âgé de 67, a été ordonnée prêtre en avril dernier dans le cadre de l'Association des femmes prêtres catholiques et a depuis présidé des services religieux dans l'Ohio. Actuellement gravement malade à l'hôpital, la religieuse a dit qu'elle voulait répondre à un appel au sacerdoce qu'elle avait depuis l'enfance et être ordonnée avant qu'il ne soit trop tard. La congrégation n'avait pas d'autre choix que d'exclure la religieuse, automatiquement excommuniée par son ordination illicite. Sœur Joyce Lehman, supérieure de la congrégation des Sœurs du Précieux Sang, a précisé que Soeur Leticia continuerait de recevoir le logement et les soins médicaux dont elle a besoin. Selon l’Association des femmes prêtres catholiques, 77 femmes auraient été ordonnées dans le cadre de leur association et environ 220 dans le monde entier.

"Aucune vie humaine ne peut être déclarée inutile"

« Aucune vie humaine n’est et ne peut être déclarée "inutile" », affirment les membres du groupe de travail sur la fin de vie de la Conférence des Évêques de France, dans un texte paru jeudi 29 octobre. Le texte, qui s’inscrit dans le sillage de l’affaire Bonnemaison et des débats autour de Vincent Lambert, prend appui sur cette actualité pour exhorter « notre société (à) apprendre comment vivre avec les personnes d’extrême fragilité, en particulier nos anciens en fin de vie. De quelle manière mieux prendre soin d’eux ? Il nous faut inventer un vivre ensemble qui les intègre pleinement, de façon respectueuse et attentionnée ». Le groupe de travail regrette à ce titre « la déficience française dans l’accès aux soins palliatifs ». Il affirme par ailleurs que « la nutrition et l’hydratation, même quand elles sont administrées de façon artificielle, demeurent des besoins de base nécessaires à la vie », référence implicite au cas de Vincent Lambert, pour lequel cette question est centrale.

Lire le texte de la déclaration

Accueillir les migrants dans l’Église de France

Dans un texte publié mercredi 28 octobre, les 14 organismes du Conseil national de la Solidarité de la CEF invitent les catholiques à s’engager avec les migrants dans un esprit d’amour. Le conseil préconise de veiller à trois points : la présence d’ « une coordination concertée au sein de chaque diocèse, afin de mettre au service de chaque famille d’exilés accueillie ou déjà présente sur le territoire un réseau de compétences, et d’éviter la superposition des dispositifs » ; l’engagement « au service de tous les autres migrants » sans oublier « les personnes en grande précarité » ; l’ancrage de ce service « dans la Parole de Dieu (…) la prière et « (l’action de) grâce pour les expériences d’accueil réussies ».

En Belgique, la scientologie devant les tribunaux

Après 18 ans d’enquête s’ouvre enfin le procès de la Scientologie en Belgique. Cette organisation reconnue comme une secte en Belgique, compterait 500 membres, rapporte le site cathobel.be. La Scientologie de Belgique ne sera pas seule à être jugée puisque, parmi les prévenus, figurent aussi le Bureau européen pour les affaires publiques et les droits de l’homme de la Scientologie internationale ainsi qu’une dizaine de dirigeants ou anciens dirigeants. Les prévenus devront répondre de faits d’extorsion de fonds, exercice illégal de la médecine, abstention coupable, clauses abusives dans les pratiques de commerce, infractions à la loi sur la protection de la vie privée, abus de faiblesse et organisation criminelle. En France, deux structures parisiennes de la scientologie, le Celebrity Centre et sa librairie SEL, avaient été condamnées en 2013 à des amendes de respectivement 200 000 et 400 000 euros pour escroquerie en bande organisée.

Les Nord-Coréens ayant fui en Corée-du-Sud se convertissent majoritairement au christianisme

La plupart des Nord-Coréens qui ont trouvé refuge en Corée du Sud – près de trois sur quatre – se disent chrétiens, au sens de membres d’une communauté protestante, selon une étude menée par un anthropologue coréen, chercheur en Allemagne, au département pour l’Etude de la diversité ethnique et religieuse du Max Planck Institute, rapporte l’agence Églises d’Asie. Selon les chiffres du gouvernement sud-coréen, ce sont près de 30.000 réfugiés nord-coréens qui ont réussi à quitter leur pays, via la Chine, pour gagner la Corée du Sud, depuis la famine des années 1995-1996. Une bonne partie ont bénéficié de l’aide de réseaux de passeurs chrétiens. Les études montrent aussi que les migrants ayant réussi à passer de l’autre côté de la zone démilitarisée entre les deux Corées, continuent de dépendre de l’aide logistique apportée par les Eglises et les communautés chrétiennes pour s’intégrer à la société sud-coréenne.

Open all references in tabs: [1 - 9]

Via: lavie.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~dC2Xk$6Lr

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply