Les Femen prétendent avoir kidnappé un prêtre : faux ou pas, rien …

Le visionnage de cette vidéo laisse au choix pantois ou amusé. Les Femen revendiquent donc le kidnapping d’un prêtre et elles ont filmé l’action. But de la manœuvre : protester contre la venue du pape François au Parlement européen à Strasbourg, le 25 novembre prochain.

Impossible pourtant en regardant cette vidéo de ne pas douter de son authenticité. D’abord, tout se passe très facilement. A peine l’homme kidnappé bronche-t-il. Enfin, un internaute s’amuse sous la vidéo mise en ligne à 15 heures ce vendredi :

« Ridicule : j’y étais, je suis allé les voir “c’est un projet étudiant”, disent-elles. C’est devant l’Eglise Notre-Dame du perpétuel secours, à Asnières. L’homme déguisé en prêtre avait un accent anglais et s’entendait à merveille avec ces flasques femelles furieuses.

Cependant en trois prises seulement le rendu est pas mal. Je me demande juste pourquoi la caméra tremble autant alors qu’il n’y avait personne sur la place, et que la caméraman avait des appuis fermes. »

De fait, sur Google Maps, la photo que l’on trouve de l’église Notre dame du Perpétuel secours à Asnières (Hauts-de-Seine) correspond au décor de la vidéo.

Une capture d’écran Google Maps de l’Eglise Notre-Dame du perpétuel secours, à Asnières (Hauts-de-Seine)

Des twittos sont déjà en train de chercher toutes les failles possibles, pour prouver qu’il s’agit d’un faux kidnapping.

Malgré ces étrangetés, sur son compte Facebook personnel, une militante Femen France revendique l’action sérieusement.

Une capture d’écran du compte de Marguerite Stern, militante Femen

Et sur son compte Twitter, @Femen_France poste à 17h09 des photos du prêtre qu’elles disent avoir kidnappé.

Caroline Fourest, qui a été proche du mouvement, a de son côté tweeté son étonnement.

Qu’elle soit vraie ou fausse, l’action est intéressante. On voit ici poussée jusqu’à l’extrême le système médiatique des Femen. Faire parler d’elles de quelque manière que ce soit. Pas forcément pour dire des choses passionnantes. L’action de ce vendredi est cependant dans la continuité d’autres happenings qui décridibilisaient déjà le mouvement. En 2011, elles manifestaient par exemple contre la fermeture du zoo de Kyiv (Ukraine).

Nous avons tenté de joindre les militantes dont nous avons le contact. Sans succès.

Emilie Brouze et Renée Greusard

Open all references in tabs: [1 - 8]

Via: rue89.nouvelobs.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~YpW5L$5a6

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply