Les Femen protestent seins nus au Grand Soir à l’Arsenal

Alors que tout le gratin montréalais s'était donné rendez-vous à la grande soirée donnant le coup d'envoi aux festivités de la Formule 1, trois femmes du groupe des Femen ont fait irruption sur le tapis rouge de l'événement, jeudi soir, à L'Arsenal dans le quartier Griffintown, perturbant ainsi le déroulement de la soirée.

Les jeunes femmes, deux âgées de 19 ans et une de 28 ans, ont défilé quelques minutes seins nus en scandant: «Fuck le Grand Prix!» Elles ont ensuite été rapidement maîtrisées par les agents de sécurité de la soirée.

Elles ont été ensuite escortées à l'extérieur de l'imposant périmètre de sécurité qui avait été établi pour l'occasion, puis arrêtées par les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Dans un communiqué, le groupe a dénoncé «le Grand Prix du Canada, qui fait rouler l'industrie du sexe et le lucratif tourisme sexuel à plein régime».

«C'est une course d'hommes pour les hommes, peut-on également lire. Les pilotes sont des hommes, l'argent circule entre hommes et rapporte aux hommes, cet événement est fondé sur l'ego masculin et le plaisir sexuel des hommes.»

Selon les premières constatations, les trois jeunes femmes auraient emprunté l'entrée réservée aux médias afin de déjouer la sécurité. Elles ont surgi pratiquement au même moment où le président de la Fédération internationale de l'automobile, Jean Todt, s'apprêtait à faire son entrée.

D'après le porte-parole du SPVM, Danny Richer, les trois femmes ont été libérées et aucune accusation ne sera portée contre elles. Elles ont toutefois reçu des contraventions pour avoir «émis un bruit audible». Un homme de 27 ans, qui était leur photographe, a également été interpellé par les policiers.

Une soirée prestigieuse

Avant ces perturbations, la soirée se déroulait rondement. Les quelque 500 convives, qui ont dû débourser 1000 $ par billet pour assister à l'événement, ont défilé sur le tapis rouge dans une ambiance glamour sous le regard des journalistes et des caméras. Les quelques gouttelettes de pluie n’ont pas gâché le plaisir des invités de cette première soirée de festivités.

«Les gens d'affaires [qui sont ici] viennent rarement croiser le jet-set de la F1, et même le jet-set en général – parce que les artistes essaient d'être ici – c'est donc une grande soirée, a expliqué l'humoriste José Gaudet, ambassadeur du Grand Prix de Montréal. C'est vraiment ça l'idée, c'est de lancer les festivités du Grand Prix. Mais c'est ça l'effervescence qu'on sent. Les gens qui arrivent sont contents, parce que pour nous, le Grand Prix, c'est aussi le début de l'été!»

Tous les profits réalisés au cours de cette grande fête, qui était sous la présidence d'honneur de Jean Todt et de Marc Poulin, président et chef de la direction d'Empire Company Limited et de Sobeys inc, étaient versés à Moisson Montréal et à la Fondation de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Parmi les nombreuses personnalités qui participaient à ce «Grand soir», citons le commandant Robert Piché, le président et chef de la direction du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, Brandon Prust, Maripier Morin, Isabelle Maréchal, Denis Coderre, Jean-Marc Couture, Patricia Paquin et Louis-François Marcotte. Quelques pilotes de Formule 1 étaient aussi présents, dont Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

Via: journaldemontreal.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~HTbBK$59C

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply