Les Femen s’invitent dans la campagne libérale

Les deux femmes ont déjoué la surveillance de plusieurs policiers pour se diriger vers la tribune où le libéral se préparait à prendre la parole. L'une d'elles a été interceptée, seins nus, à quelques pieds du politicien.

Les manifestantes avaient peint sur leur corps des «carrés rouges», symbole des grèves étudiantes du printemps 2012. Elles ont eu le temps de scander «Abus du PLQ/Je ne me souviens plus» avant que d'être expulsés du parc où avait lieu la rencontre de presse.

«Je me souviens de Victoriaville», pouvait-on aussi lire, peint en lettres rouges, une allusion à une démonstration qui avait dégénéré en un violent affrontement avec les policiers, sur fond de grève étudiante. Philippe Couillard a voulu récupérer par l'humour la situation. «La liberté de parole a parfois des conséquences inattendues.»

Via: lapresse.ca


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~kC2Wk$50N

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply