Les militantes de FEMEN commencent leurs activités en France

Les jeunes femmes attendent à la cérémonie d’ouverture du siège du mouvement « tous les amis et sans opinion ». Elles s’appellent « sexetrémistes » et se réclament de la lutte contre la discrimination des femmes. Le ministère de la Justice d’Ukraine les considère comme des extrémistes et a refusé à deux reprises au mouvement de l’enregistrer. L’appel « Femmes musulmanes, déshabillez-vous ! », écrit sur leurs poitrines nues, est à leur avis, la meilleure façon d’attirer l’attention sur ce problème. En France, où suivant différentes évaluations, la population musulmane représente 5 millions ( soit plus de 10 % ), on n’a pas qualifié cette organisation d’extrémiste, a noté dans son interview à La Voix de la Russie la militante du mouvement Inna Chevtchenko.

L’enregistrement de FEMEN en France signifie littéralement que le gouvernement du pays accepte que cette organisation existe et mène ses activités en territoire de la France.

Inna Chevtchenko a expliqué l’apparition de FEMEN en France par l’existence de communautés musulmanes dans le pays. Chevtchenko a quitté récemment Kyiv pour s’installer à Paris. Dans son pays elle craignait des poursuites judiciaires pour avoir abattu à la tronçonneuse la croix, monument au centre de la capitale ukrainienne. Les FEMEN appellent leurs actions « test de la démocratie ».

Une propagande les seins nus est susceptible de provoquer un sentiment d’indignation parmi les musulmans de France, mais aussi d'ailleurs. A plus forte raison dans le contexte des actions de masse organisées pour protester contre le film dénigrant le prophète Mahomet. Or les autorités locales n’admettront pas de désordres, estime le collaborateur à l’Institut de l’Europe auprès de l’Académie russe des sciences Sergueï Fedorov. T

Via: french.ruvr.ru


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~Q8Hng$1dk

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply