Les « sextrémistes » risquent la prison – DNA

L’avocat de la Femen Amina, Mokthar Jenane (à droite). AFP

Les Femen aux seins nus arrêtées mercredi devant le palais de justice de Tunis seront jugées le 5 juin en audience publique devant le tribunal cantonal ; elles risquent jusqu’à six mois de prison. Les trois militantes sont poursuivies pour « outrage public à la pudeur » et « atteinte aux bonnes mœurs ou à la morale publique ».

Les Françaises Pauline Hillier et Marguerite Stern et l’Allemande Josephine Markmann avaient manifesté seins nus en soutien à la Femen tunisienne Amina Sboui, condamnée jeudi à une amende pour port prohibé d’une bombe lacrymogène.

Plus connue sous le pseudonyme d’Amina Tyler, elle est en détention depuis qu’elle a peint le mot « Femen », il y a une dizaine de jours, sur un muret près du cimetière mitoyen de la grande mosquée de Kairouan (centre), ville sainte dans l’islam.

La jeune fille de 18 ans doit de nouveau être interrogée par un juge d’instruction mercredi. Il pourrait l’inculper d’« atteinte aux bonnes mœurs » et de « profanation de cimetière », délits passibles respectivement de six mois et de deux ans de prison. Le juge a laissé entendre qu’il pourrait aussi retenir l’incrimination d’« association de malfaiteurs », visant les Femen et leurs actions en « bande organisée ».

Cette affaire est une nouvelle illustration des tensions autour de la question des droits des femmes en Tunisie, depuis l’arrivée au pouvoir des islamistes d’Ennahda en 2011.

Vos commentaires

Se connecter

Via: dna.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~80mJY$2xM

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply