Plus de 120.000 personnes dans les rues de Paris contre F.Hollande

www.radinrue.com le XXVI - I - MMXIV, 17h35, Paris, par :LM et Jennys Walle

120.000 PERSONNES réunis dans un seul but, faire savoir leur raz-le-bol face au cirque sarcastique que mène le numéro 1 français, François Hollande.

Les manifestants ont souhaitées surtout faire part de leur désapprobation face à la méthode légère avec laquelle le Président de la République Française et son staff au gouvernement dirigent le pays.

Le cortège s’est déplacé de la place parisienne de La Bastille jusqu’à l’autre place symbolique de la Nation. Celui qui s’est présenté comme « MOI » président n’a pas à ce jour exposé un agenda très remarqué pour ce dimanche, mais apparemment l’homme qui voulait se vendre en tant que « simple » n’a pas daigné consacrer 15 minutes, pour venir au devant de ceux qui, comme des milliers de français n’en veulent plus.

La Préfecture de police a refusé a publier un décompte, selon divers organes indépendants au moins 100.000 éperonnes ont bravées la pluie. D’autres, comme les organisateurs, annoncent 120.000 manifestants.

Les altercations demeurent rares, entre journalistes et forces de l’ordre, mais ils faut avouer qu’Hollande jouit d’une telle échelle de popularité que les rangs appartenant a tel ou tel parti sont rares. Selon nos journalistes en réalité dans ce cortège il y a des personnes de toutes mouvances politiques confondues, des gauchistes, des nationalistes, des cons au service des idéologies de Dieudonné, comme des extrémistes allant de l’anarchisme aux phénomènes d’ ultra-droite comme de la gauche extrême et radicale. Par ailleurs de nombreux policiers ’politique ?) sont présent en civil, et prêt à la provocation, dés deux côtés... Même si, ceux qui chauffaient des membres du GUD ( Droite radicale ) semblaient bel et bien très fervent du Vladimir Poutine français, Manuel Valls ; rien a envier à l’Ukraine donc !

Pour les amies de Hollande, les Femen, loin d’être tiraillées par la manière très correcte avec laquelle il a jeté sa concubine pour l’obtention de plaisirs d’une maîtresse muse, bien plus jeune en chair ; c’était l’occasion de défendre un président qui fait des timbres courants français sa propre propagande, mais qui au delà de ses extravagances sexuelles ne semble pas broyer le moral de celles qui normalement se revendiquent de la Défense de la femme, ainsi les Femen lançaient en défense de leur mentor bien obéissant aux lobbys : « Allez brouter ailleurs »...

Une manifestation en tous les cas qui prouvent que celui qui se voulait « Moi Président » et face à un gouffre, un trou béant qu’il n’arrive ni à combler d’ailleurs au plan national comme international... le pantin reste au pouvoir.

radinrue.com

Via: radinrue.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~Urzzk$4jN

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply