Samedi 2 mai : les deux "Saint"… Allaire !

3Commentaires

Publié le samedi 2 mai 2015 - 20h18

par
Jérôme Bernardet

Non, je ne fais pas encore partie des "Femen", et j’espère que vous me pardonnerez ce très mauvais jeu de mots mais, ce samedi 2 mai à Vincennes, par deux fois, ce fut la saint "Allaire", la saint Philippe, pour être plus précis.

Son Bird Parker, malgré un départ hésitant, est revenu s’adjuger facilement le Critérium des 4 Ans, et, une heure et demie plus tard, Arlington Dream s’est adjugé le Prix Albert Demarcq (Groupe II, attelé, sur 2.850 mètres) pour des 5 Ans, et ce, en dépit d’une faute – qui a bien failli être fatale – vite réprimée par son pilote Yoann Lebourgeois…

Je l’avais déjà questionné après le succès de Bird Parker (nous allons y revenir), qui enlevait là son 3e Groupe I, après ceux, sous la selle, dans le Saint-léger des Trotteurs, en mai 2014 à Caen, et dans le Prix de Vincennes, le 21 décembre. Mais, l’interpelant de nouveau après le Prix Albert Deamarcq, je lui ai lancé : "C’est vraiment la Saint Philippe, aujourd’hui !"

Riant, il m’a répondu : "Heureusement qu’il y a des jours comme celui-là, qui te font oublier tout le reste… Remarque, depuis quelques années, je n’ai pas à me plaindre…"

Au sujet du Critérium, il m’avait confié : "J’étais relativement confiant, avant la course, même s’il y avait de l’opposition, mais je t’avoue qu’une fois le départ donné, j’étais très tendu, dans les tribunes. D’abord, Bird, qui a manqué sa mise en jambes, qui a perdu du terrain, mais Jos (NDR : Verbeeck) l’a bien "rechopé" et, ensuite, il a su prendre le bon wagon… Mais, dans la montée, j’en avais un, très loin, "aux abonnés absents", Brillantissime, et l’autre qui allait être obligé de voyager… Ensuite, tout s’est bien passé. A l’entrée de la dernière ligne droite, connaissant mon Jos, j’ai  pensé, c’est un "pénalty", maintenant… Encore ne fallait-il pas tirer sur la barre… Jos a su mettre la balle au fond des filets… Quant à Brillantissime, c’est vraiment la première fois qu’il réalise une telle contre-performance. Au début, j’ai cru que Pierre (NDR : Vercruysse) s’était tenu trop à l’arrière, mais il m’a révélé, en revenant aux écuries, que le cheval n’avait jamais eu de gaz… Pourtant, je t’assure qu’au boulot, Brillant était au moins aussi bien que Bird… Pour en revenir à Bird Parker, je suis vraiment, vraiment, ravi… C’est un fils de notre Ready Cash, qui été élevé par mon grand ami Christophe Toulorge, et il appartient à ma sœur, Elisabeth… Et je ne te parle pas de Jos… Mais, tu sais, ce poulain là est un petit dur… Son prochain objectif, c’est le Prix du Président de la République, au monté, mi juin, mais, s’il ne lui arrive rien, on peut commencer à rêver de Cornulier ou d’Amérique…"

J’ai alors risqué : "Tu étais tendu comme, sans doute, les deux boxeurs de ce soir, avant le "combat du siècle" à Las Vegas ? (NDR : Philippe a pratiqué la boxe, dans les rangs amateurs, et je ne compte pas les combats – notamment ceux de Louis Acariès – auxquels nous avons assisté ensemble). "Exactement, a-t-il lâché, du tac au tac… L’adrénaline qui monte… A propos, tu sais à quelle heure c’est, exactement, car je ne veux surtout pas le manquer ?"

Puis, au sujet d’Arlington Dream : "Lui, c’est un spécial, qui s’amende avec le temps, qui a aussi "hérité" de son père, Ready Cash… Aujourd’hui, une nouvelle fois, il ne fallait pas être cardiaque, mais il s’est bien relancé, après sa bévue. Dès lors, il est difficile à "prendre". Pour ne rien te cacher, je crois qu’il a la pointure d’un Critérium des 5 Ans…"

Dès qu’il s’agit de parler, sérieusement, cheval, Philippe est toujours… ready et… "cash"..

Open all references in tabs: [1 - 5]

Via: onrefaitlescourses.rtl.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~lb6eS$63V

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply