Ukraine: début des discussions à Genève, 2 Femen arrêtées


Dossiers  Crise en Ukraine 17.04.2014, 12:30 - Crise en Ukraine

Actualisé le 17.04.14, 16:55

Ukraine-Russie



Ajouter un commentaire


Tous les commentaires (0)

Deux activistes Femen ont été interpellées jeudi matin à Genève alors qu'elles tentaient de manifester seins nus devant l'hôtel qui accueille une rencontre internationale sur l'Ukraine.

Les policiers sont intervenus devant l'Hôtel Intercontinental de Genève jeudi matin, peu avant l'arrivée du ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov qui participe à la réunion internationale sur l'Ukraine pour interpeller deux activistes du mouvement Femen tentaient de manifester seins nus. Elles seront relâchées à 12h30.

"Outre les deux Femen, le chauffeur de celles-ci a également été arrêté pour manifestation sur la voie publique sans autorisation", a déclaré Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise. "Ces trois personnes doivent rester trois heures au poste et écoperont d'une contravention. Elles seront relâchées à 12h30", a précisé M. Brandt.

Entretiens bilatéraux

Sergueï Lavrov, l'Américain John Kerry, l'Ukrainien Andriï Dechtchitsa et la responsable de l'UE Catherine Ashton doivent mener plusieurs entretiens bilatéraux dans la matinée. Ils ont prévu de se retrouver vers midi pour une réunion plénière, de déjeuner ensuite et de s'adresser à la presse vers 15h avant de repartir. Il s'agira de la première fois que MM. Lavrov et Dechtchitsa se rencontrent.

Les divergences entre les différentes parties sont grandes. Washington accuse Moscou de soutenir des groupes armées pro-russes actifs dans l'est de l'Ukraine. Le président Barack Obama a averti mercredi que les Etats-Unis "préparaient activement" de nouvelles sanctions contre la Russie en cas d'échec des discussions de Genève.

La Russie rejette ces accusations et rend le gouvernement ukrainien de transition responsable de l'escalade de la violence. Moscou réclame aussi une "fédéralisation" de l'Ukraine, une exigence rejetée par Kyiv, qui se dit prêt à davantage de "décentralisation".

Poutine plaide pour le droit des séparatistes de Transnistrie

Vladimir Poutine a estimé jeudi que les habitants de la région séparatiste de Transnistrie, en Moldavie, ont le droit de décider de leur destin. Le président russe, qui s'exprimait à la télévision russe, a insisté sur la nécessité d'ouvrir des négociations sur cette question. Il a également indiqué que l'Europe ne pouvait pas faire l'impasse sur le gaz russe.

Source: ATS

0 commentaires

Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail

Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free

Via: arcinfo.ch


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~fb6eS$51p

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply