Ukraine: des féministes défendent l’IVG seins nus dans une cathédrale

Plusieurs militantes du groupe féministe ukrainien Femen ont protesté seins nus mardi dans une cathédrale à Kyiv contre une proposition de loi prévoyant d'interdire les interruptions volontaires de grossesse (IVG) en Ukraine. Les jeunes femmes sont montées dans le clocher de la cathédrale Sainte-Sophie pour y faire sonner les cloches et ont déployé une banderole noire sur laquelle il était écrit "Stop".

Les militantes ont dénoncé un "complot criminel de l'Eglise et de l'Etat". En bannissant l'IVG, l'Ukraine devrait aussi "qualifier la masturbation masculine de génocide des futures générations", a lancé dans un communiqué Femen. L'association s'était déjà faite remarquer en septembre 2011 en militant pour un Euro 2012, compétition qui se tiendra en Ukraine et en Pologne du 8 juin au 1er juillet, sans prostitution.

A la suite d'un appel lancé en mars par plusieurs confessions chrétiennes, un député de l'opposition a préparé une proposition de loi interdisant les IVG, sauf dans certains cas, notamment lorsque la grossesse met en danger la vie de la mère. L'objectif est d'améliorer la situation démographique dans ce pays dont la population est tombée de 52 millions à 46 millions d'habitants ces 12 dernières années.

La législation actuelle autorise les IVG jusqu'à la 12e semaine de grossesse, et, dans certains cas, jusqu'à la 22e semaine.

Le nombre des avortements, qui atteignait un million par an dans les années 1990 ayant suivi le démembrement de l'URSS, a chuté à 156 000 en 2011, contre 492 000 accouchements, selon le ministère de la Santé.

Belga

Via: rtbf.be


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~PH47T$pK

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply