Ukraine : trois militantes de Femen disparues

Trois membres de la branche ukrainienne des Femen ont été kidnappés dans la nuit de vendredi à Donetsk (Ukraine), peu avant le match 2012 de l'Ukraine contre la . Les militantes de cette association se sont rendues célèbres pour leurs manifestations seins nus pour protester contre le tourisme sexuel.

 

Selon The Guardian, les leaders de l'association, Alexandra Shevchenko, Anna Bolshakova and Yana Zhdanova, étaient arrivées dans la ville un peu plus tôt dans la journée. Selon de l'organisation à Kyiv, elles ont été suivies par une quinzaine d'inconnus, puis elles se sont séparées. Les activistes rapportent qu'elles ont perdu le contact avec Shevchenko vers16 heures environ, puis avec Bolshakova et Zhdanova une heure plus tard.

Le site web des Femen indique que les hommes semblaient appartenir aux forces de sécurité ukrainiennes ou aux services spéciaux. L'association affirme s'inquiéter pour la vie et la de ses membres. La police de Donetsk a décliné tout lien avec leur disparition.

Les activistes, qui agissent toujours seins nus, avaient mis en scène une série d'actions spectaculaires. Le 21 mai, elles avaient brièvement confisqué la coupe de l'Euro 2012, lors de sa présentation dans les villes ukrainiennes. Alexandra Shevchenko était montée sur la scène de Dnipropetrovsk. Elle avait  ôté son tee-shirt, révélant sur son corps un tatouage «Fuck Euro 2012». Interpellée par la police, la militante avait été neutralisée et transportée dans un véhicule. Des vidéos la montre hurlant «Fuck Euro!» dans le car de police.

Ce n'est pas la première fois que des membres du groupuscule Femen se font enlever. Shevchenko et deux de ses collègues ont été kidnappées et torturées, après avoir manifesté seins nus contre l'autorité du président Alexander Lukashenko en Biélorussie, en décembre dernier. Selon The Guardian, la jeune femme avait affirmé que six hommes du KGB biélorusse les avaient arrêtées à l'arrêt d'une station de bus de Minsk et emmenées dans une forêt lointaine. Sur place, elles ont été aspergées d'essence. Les hommes ont menacé de les enflammer et de leur couper les cheveux. Elles ont été battues et abandonner sans vêtements, ni papiers d'identité. 

Open all references in tabs: [1 - 7]

Via: leparisien.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~DNy4E$1BQ

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply