Un an après la disparition de la Femen Amina

Il y a tout juste un an, Amina Sboui était portée disparue en Tunisie.

Amina, c'est cette jeune femme de 18 ans qui s'est rendue célèbre en publiant sur Facebook une photo d'elle seins nus avec inscrit sur sa poitrine, en arabe, « mon corps m'appartient ». Militante féministe, membre des Femen et opposante aux islamistes tunisiens, elle avait en fait été enlevée par ses propres parents qui l'avaient conduite chez un de ses oncles, à 160 kilomètres de Tunis, afin de la faire taire.

Un an après cette épopée rocambolesque, Amina s'est enfuie de chez son oncle, elle a passée deux mois et demi en prison, écrit un livre et quitté la Tunisie. Elle vit désormais en France, bénéficie d'une bourse d'Amnesty international et passera le baccalauréat à la fin de l'année. Nous l'avons rencontrée.

Vous pouvez écouter la chronique de Bruno Donnet à 7h50 sur Europe 1, et la réécouter en podcast ici.

2013-09-28-unanapreseurope1.jpg

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.


Open all references in tabs: [1 - 3]

Via: huffingtonpost.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~h9YdL$4yN

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply