VIDÉO. Femen : "Voilà ce que c’est d’être une prisonnière en Tunisie"

Persévérants

Merci de nous informer sur cette libération d’une importance capitale. Et pendant ce temps, de jeunes opposants à la loi Taubira que l’on nomme déjà « Les veilleurs debout », fixaient la Chancellerie place Vendôme. Sans bruit, sans mouvement, parfois avec un livre de droit à la main, ils laissent passer les heures à la grande surprise des passants. Ils espèrent toujours. Il y a quelques jours, un des leurs est parti vers Fleury-Mérogis sans aucune raison valable à leurs yeux, sinon celle d’afficher ouvertement son opposition au mariage homosexuel au moyen d’un polo floqué et avoir refusé un prélèvement ADN. Ils ont l’impression que les moyens démocratiques leur sont de plus en plus fermés. À Istanbul d’autres appliquent une autre forme de protestation consistant à rester debout, silencieux et immobile et les autorités laissent faire, trouvant cette forme de manifestation pacifique. Mais chez nous, nos responsables n’ont pas apprécié et ces jeunes ont été dispersés par la police ou reconduits à la station de métro mardi dernier. Non pas pour ce qu’ils faisaient, ils ne faisaient rien, non pas pour ce qu’ils pensaient, pensaient-ils d’ailleurs, mais chez nous, en France, à la différence de la Turquie, cette forme de protestation est interdite. Les Femen ont vraiment de la chance.

Via: lepoint.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~BoFFg$3QV

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply