Viktor Sviatski : un documentaire révèle la personnalité du fondateur …

Viktor Sviatski : un documentaire révèle la personnalité du fondateur des Femen

Son nom avait été cité lors de son passage à tabac en juillet dernier près des locaux des Femen à Kyiv. Viktor Sviatski avait alors été présenté comme un idéologue du mouvement. Mais selon un documentaire de la réalisatrice australienne Kitty Green, présenté ce mercredi soir à la Mostra de Venise, Viktor Sviatski serait le fondateur et l’éminence grise du groupe, rapporte The Independant. « Une fois que j'étais dans le premier cercle, il m'était impossible de ne pas le connaître. Il est les Femen », raconte ainsi la réalisatrice de 28 ans : « C'est son mouvement et il a choisi personnellement les filles. Il a choisi les plus jolies filles parce que les plus jolies filles vendent plus de papier. Les plus jolies filles sont en première page... c'est devenu leur image, la façon dont elles vendent leur marque. »

Un personnage « horrible avec les filles » qui les « traitait de salopes »

Et dans le documentaire, Viktor Sviatski fait peu de cas des Femen qu’il considère comme des « faibles », raconte le quotidien britannique qui a pu voir le film. « Elles n'ont pas un caractère fort. Elles n'ont même pas le désir d'être fortes. Elles se montrent soumises, molles, pas ponctuelles, et plein d'autres facteurs qui les empêchent de devenir des activistes politiques. Ce sont des qualités qu'il est essentiel de leur apprendre », expliquerait-il. Pour la réalisatrice, qui les a suivis pendant plus d’un an, Viktor Sviatski était un personnage « horrible avec les filles » qui les « traitait de salopes » et qui se justifiait ainsi : « J'espère que grâce à mon comportement patriarcal, elles refuseront le système que je représente. »

« Un exemple fou de patriarcat »

Les deux activistes des Femen, Inna et Sasha Shevchenko, présentes à la Mostra de Venise, et interrogées par le quotidien belge Le Soir, l’affirment, Viktor Sviatski ne fait désormais plus partie de Femen : « Quand on a compris qu’on ne pouvait plus être sous son pouvoir fou, nous avons dû lutter contre lui. Aujourd’hui, nous sommes finalement prêtes à travailler ensemble. » Mais assurent-elles tout de même : « Nous n’aurions jamais pu créer une idéologie aussi forte si nous n’avions pas vu de près cet exemple fou de patriarcat. Je suis reconnaissante d’avoir connu ce type d’hommes, que je déteste et qui ruinent la vie de la femme. Il y a des millions d’hommes de ce genre dans mon pays, en France en Italie ou chez vous. Alors il faut garder cette image de Victor dans nos esprits pour devenir plus forte et plus agressive contre le système patriarcal. »

VOIR AUSSI

Femen : un de leurs idéologues tabassé en Ukraine
Les Femen crient au complot après la découverte d'armes dans leur QG de Kyiv
Femen : les sextrémistes ferment leur QG de Kyiv
Femen Tunisie : Amina pose seins nus avec cigarette et cocktail Molotov - photo

Open all references in tabs: [1 - 5]

Via: terrafemina.com


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~LH47T$49H

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply