À bas les féministes, vive les femmes !

Si vous voulez avoir un petit retournement d’estomac, allez faire un tour par là : http://scenesdelavisquotidien.com/2...

Morceaux choisis :

Ce qui suit est une réponse à une liste de propos et arguments classiques présentés par les activistes des droits des hommes.

4 . LA MORT AU TRAVAIL : les hommes constituent plus de 95 % des personnes mortes au travail.

Le chiffre est de 92 % à partir de 2012. Une cause importante de cette disparité est que les hommes sont enclins à choisir un travail dangereux afin de prouver leur masculinité aux femmes, aux autres hommes, et à eux-mêmes.

Et il ne lui viendrait pas à l’idée de mentionner qu’il faut bien que quelqu’un se dévoue pour faire le boulot dangereux (ou juste dur fatiguant) et que pour nourrir sa famille (ou soit-même si on en a pas) beaucoup n’ont le choix qu’entre ça et la mendicité ? Ça se sent que le mec qui a pondu ça n’a jamais bossé de sa vie !

Selon le Bureau of Labor Statistics, les professions les plus dangereuses aux États-Unis sont la construction, le transport et la manutention, qui toutes sont des professions où prédominent les hommes. Le risque relatif au danger des hommes augmente encore du fait de leur manque relatif de conformité aux normes de sécurité. Fait révélateur : le moyen le plus courant pour une femme de mourir sur son lieu de travail est d’être assassinée.

Si un homme crève, c’est de sa faute, c’est parce qu’il n’a pas fait attention. Si une femme meurt, c’est de la faute de quelqu’un d’autre (quelqu’un du genre qui porterait un pénis par exemple).

La dangerosité du féminisme est de donner des hommes un pouvoir bien plus grands que ce qu’il n’est en réalité. Regardez les Femen : elles gueulent, elles jouent les bravaches, mais dès qu’il y a un problème, hop, elles se cachent derrière les flics (très souvent des hommes costauds).

Aussi sûrement que, dans une bagarre, le lâche, incapable de se battre, va recourir aux moyens les plus vils pour blesser ou tuer son adversaire, là où un vrai mec, qui sait ce que ça fait de se recevoir des coups, saura s’arrêter de cogner quand il le faudra. Les féministes, elles, sont, je pense, des femmes bien plus fragiles que les femmes normales ; ne connaissant pas très bien les hommes puisque les voyant (à tort ou à raison) comme des êtres monolithiques et invincibles qu’il faut affronter jusqu’à la mort.

Répondre à ce message

Via: egaliteetreconciliation.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~z8Hmg$5X6

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply