Facebook censure (encore) L’Express

Facebook ne range pas ses ciseaux. Le réseau social a supprimé ce vendredi une photographie publiée sur la page de L'Express. Des manifestantes ukrainiennes y apparaissent dévêtues. Elles protestaient à Kyiv, le 15 mars dernier, contre l'impunité dont les trois bourreaux de la jeune Oksana Makar, violée et brûlée quelques jours plus tôt dans le sud de l'Ukraine, ont bénéficié. La victime s'est éteinte ce jeudi. 

Ce drame scandalise l'Ukraine et mérite attention. Nous avons donc jugé utile de le partager à nos lecteurs, y compris ceux qui s'impliquent dans notre page Facebook. Le site en a décidé autrement. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que nos choix éditoriaux se heurtent à la charte du réseau social. Au mois de novembre dernier, un cliché du dissident chinois Ai Weiwei a subit le même sort

Les manifestations qui utilisent la nudité n'ont rien d'extravagant. Elles sont utilisées dans le monde entier pour alerter l'opinion publique. De son côté, Facebook se borne à retirer ce type de clichés -pour que le site "demeure un milieu virtuel sûr à visiter, y compris pour les nombreux enfants qui l'utilisent", indique sa charte. Quitte à mettre engagement militant et pornographie dans le même sac. 

Open all references in tabs: [1 - 4]

Via: lexpress.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~oerOW$mr

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply