Femen : la leader obtient le statut de réfugié en France


Inna Shevshenko, la chef de file des Femen obtient l'asile en France. © Maxppp

La féministe ukrainienne Inna Shevshenko a obtenu l'asile en France. Pour la jeune femme, cette demande est "un choix stratégique". Les Femen ont installé en France en 2012 "le premier centre d'entraînement au nouveau féminisme".

La France a
accordé l'asile à la féministe ukrainienne Inna Shevshenko. La jeune femme obtient
le statut de réfugié auprès de l'Office français de protection des réfugiés et
apatrides (OFPRA). Ce statut lui a été accordé le 9 avril dernier.  Pour la chef de file du mouvement féministe
Femen
: " Cette demande d'asile est un choix stratégique car pour
développer le mouvement, nous avons besoin d'un lieu, d'un pays
".

"Créer un camp d'entraînement au nouveau féminisme"

Inna
Shevshenko, jeune blonde de 23 ans est arrivée en France en catastrophe en août
2012 avec un visa touristique. La chef de file des Femen a fui l'Ukraine après avoir
découpé à la tronçonneuse une croix orthodoxe en soutien aux Pussy Riot, groupe
punk-rock féministe russe.

Action de la chef de file des Femen Inna Shevchenko en Ukraine en soutien au groupe Pussy Riot. © rtrussian

L'objectif d'Inna Shevshenko, à peine arrivée à Paris, a été de créer un centre d'entraînement
international au "nouveau féminisme". Installé depuis septembre 2012 au
Lavoir Moderne parisien, ce camp d'entraînement des Femen "forme les
jeunes femmes à devenir des soldats pour la cause féministe
" explique
Inna Shevshenko. Il y a des exercices psychologiques, théoriques et sportifs.

L'origine
des Femen

Les Femen, les
féministes ukrainiennes, ont commencé leurs actions seins nus en 2010 pour
dénoncer le sexisme, l'homophobie, la prostitution et la religion. En France,
en 2011 les féministes manifestent place des Vosges à Paris déguisées en
soubrette contre DSK. En mai dernier, les Femen ont frappé fort  en Tunisie. Deux Françaises et une Allemande
ont manifesté seins nus fin mai devant le tribunal de Tunis en soutien à une
camarade. Le mouvement a fait des émules dans plusieurs pays du monde. 

Des féministes ukrainiennes devant le domicile de DSK © afpfr

Open all references in tabs: [1 - 4]

Via: franceinfo.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~aeFr9$3Yf

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply