Femen : le Premier ministre tunisien prêt à les libérer

Les trois militantes des Femen incarcérées en Tunisie devraient être libérées par le pouvoir si la justice ne les relaxe pas, a déclaré le Premier ministre tunisien Ali Larayedh.

Le pouvoir tunisien devrait libérer les trois militantes de Femen emprisonnées à Tunis si la "justice ne les
relaxe pas", a déclaré le Premier ministre Ali Larayedh, dans un entretien publié
ce mercredi 26 juin par le quotidien belge Le Soir.

"J'espère que cette affaire se clôturera au plus tôt. Si la justice
tunisienne ne les relaxe pas, nous devrions les libérer. Le président de la
République dispose du droit de grâce dans ses compétences", déclare Ali Larayedh
dans Le Soir, à l'occasion d'une visite à Bruxelles.

"Cela dit, j'estime que ces jeunes femmes ont agi de manière offensante pour
le sexe féminin, elles n'ont utilisé ni le moyen ni le goût corrects. Mais elles
n'ont pas été maltraitées et elles ont droit à un jugement en bonne et due
forme", ajoute le Premier ministre, cadre du parti islamiste Ennahda au pouvoir.

Quatre mois de prison

Les trois Femen, deux Françaises et une Allemande, doivent être jugées en
appel ce mercredi après avoir été condamnées en première instance à quatre mois
de prison
. La justice tunisienne leur a reproché d'avoir manifesté seins nus en soutien à Amina Sboui, une
militante tunisienne de Femen emprisonnée depuis le 19 mai.

Open all references in tabs: [1 - 6]

Via: rtl.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~gq7ci$3O1

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply