Les anarchistes de Femen sont des militantes payées

Lu ici :

« Pour comprendre le fonctionnement
de l’association FEMEN, une jeune journaliste de la télévision
ukrainienne a intégré l’organisation et a participé à ses actions
«
seins nus » en filmant ce qui se produisait avec une caméra cachée. Elle
a suivi pendant plusieurs semaines une initiation professionnelle à
l’art de la scène et aux relations publiques, apprenant à se comporter
agressivement pour attirer l’attention des journalistes et se présenter
comme une victime innocente. Le plus important – c’est d’être à l’aise
en montrant ses seins au public lors des manifestations.

La
nouvelle recrue de FEMEN a fait ses débuts lors de l’action à Paris, où
l’association a ouvert récemment un bureau. Les filles de FEMEN sont
venues à Paris pour manifester devant le Centre culturel islamique de la
capitale française. …

Le
voyage à Paris était offert
 à la journaliste par l’organisation FEMEN.
Le billet d’avion, la chambre d’hôtel, les voyages en taxi et la
nourriture coûtaient un millier d’euros par jour pour chacune des
participantes, sans compter les frais de costumes, les services des
maquilleurs et des stylistes.
La journaliste a
également découvert que les activistes de FEMEN sont payées pas moins de
1000 dollars par mois, le triple du salaire moyen en Ukraine
. En outre,
le loyer
que l’association verse pour son bureau de Kyiv s’élève à 2500
dollars par mois, alors que le loyer mensuel du bureau parisien se
monte à plusieurs milliers d’euros.  

Malheureusement
la nouvelle activiste n’a pas pu découvrir qui sponsorise le mouvement,
ni découvrir la personne appelle les militantes à mener telle ou telle
action de protestation. La journaliste suppose qu’il s’agit certainement
de personnes qui apparaissent souvent aux côtés des militantes du
mouvement. Il s’agirait notamment du milliardaire allemand Helmut Geier,
de la femme d’affaires allemande Beat Schober, et de l’homme d’affaires
américain Jed Sunden

  1. Asso Aivi:

    je connais quelques milliers militants associatifs qui sont payés : on appelle ça des salariés, comme au planning familial par exemple, et les frais, elles devraient les payer de leur poche, ce ferait plaisir à tout le monde? et la condamnation d'Harlem Desir pour salaire fictif, vous n'en parlez pas?

Foyer d'étudiantes à Paris

Réagir

Open all references in tabs: [1 - 4]

Via: chretiente.info


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~hKDJA$1ie

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply