Les Antigones… what Sophocle ?

Antigones2

Les Antigones sont apparues samedi 25 mai en s'en prenant aux Femen. « Simple rassemblement de femmes », comme elles se présentent, ou plutôt émanation du "Printemps français" ?


 

Les Femen ne laissent décidément pas indifférent. Si elles crispent nombre de féministes, les militantes aux seins nus engendrent, en opposition à leur actions, d'étranges monstres.

Le "Printemps français" a ainsi vu émerger une réponse masculine, les « Hommen », des jeunes hommes très à droite qui s'affichent torse nu contre le mariage pour tous.

Et voici qu'apparaît aujourd'hui le mouvement des Antigones. Ces jeunes femmes, tout de blanc vêtues à la mode antique, se revendiquent de l'héroïne de Sophocle. Elles ont cherché à manifester, samedi 25 mai, près du quartier général parisien des Femen, pour dénoncer leurs « méthodes totalitaires et manipulatrices ». Car « la femme a sa dignité, celle-ci ne passe pas par l'exhibitionnisme et l'hystérie », clament les Antigones, dont les écrits évoquent ainsi régulièrement « LA » femme - pas les femmes.

« Filles épouses, mères »

Les racines de ce mouvement, apparu il y a quelques jours à peine, restent mystérieuses. Mais il est difficile de ne pas y voir une autre émanation d'un conservatisme religieux qui s'est réveillé dans l'opposition au mariage pour tous. Les Antigones qui dénoncent des Femen « manipulatrices » ne le seraient-elles pas aussi ?

Car elles se disent « loin de toute considération politique ou confessionnelle », un « simple rassemblement de femmes ». Mais leur message est autrement plus parlant. Autant que les méthodes des Femen, ce sont de leurs attaques contre les religions qu'elles s'indignent. Quant au conservatisme, il affleure à chaque phrase ou presque. Quand les Antigones se présentent, c'est en tant que « filles de nos pères, épouses de nos maris, mères de nos fils »... Et ce qu'elles revendiquent, ce n'est pas l'égalité, non. C'est « la complémentarité entre les hommes et les femmes qui fait la richesse de notre société », affirment-elles. La complémentarité, une notion contre laquelle se sont battues avec succès les Tunisiennes...

 

Lire aussi sur les Nouvelles NEWS :

Sur Femen, Amina... et Louise Bourgeois

Plus féministe que moi, tu meurs !

 

lesnouvellesnews.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~Wx1ZT$2sF

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply