Mariage gay : les militantes du Femen violentées par les …

Les manifestations contre le mariage gay ont envahi de nombreuses villes de France ce week-end. Dimanche 18 novembre, l'institut catholique Civitas organisait une manifestation dans la capitale. Avant même ce rassemblement, une querelle opposait les manifestants qualifiés de catholiques intégristes à ceux devant défiler samedi, lors de la «manif pour tous» organisée par Frigide Barjot. Hier, de violents heurts ont eu lieu entre les manifestants du rassemblement Civitas et les militantes du mouvement féministe Femen, venues défiler en en faveur du mariage gay. 

Les manifestants catholiques de l'institut Civitas protestaient hier contre le mariage gay dans les rues de la capitale. Manifestation à laquelle se sont mêlées les militantes du mouvement féministe ukrainien, Femen. Les jeunes femmes, protestant habituellement dénudées, n'ont pas manqué à cette tradition. Leur intervention se voulait humoristique et certaines étaient même habillées en nonnes.

Humour que les opposants catholiques n'ont pas du tout apprécié, tout comme leur nudité. En effet, certains d'entre eux ont d'abord pris en chasse les militantes avant de les violenter. Caroline Fourest, journaliste, qui était sur place, explique : «Une dizaine de militantes des Femen avaient décidé de faire une protestation pacifique et drôle, d'arriver habillées en nonnes avec des slogans humoristiques. Et quand elles se sont avancées vers les manifestants, des types les ont pris en chasse, déchainés». «Les filles ont pris des coups dans toutes les parties du corps», a-t-elle ajouté.

Des photographes ont été «molestés», a également rapporté un photographe de l'AFP.  «J'ai été tabassée d'abord parce que je filmais, ils m'ont mise à terre, mon bonnet est tombé, là ils m'ont reconnue et ils m'ont poursuivie, insultée et retabassée», explique la journaliste disant avoir «pris des coups dans les côtes, dans le genou et dans le poignet». Selon elle, les agresseurs étaient «une trentaine», répartis en «plusieurs petits groupes de durs».

Alain Escada, le chef de Civitas, a dénoncé dans un communiqué le comportement «agressif» des féministes, «qui se sont présentées entièrement dénudées devant les enfants» : «Leur contre-manifestation n’était pas déclarée. Elles se sont approchées de notre colonne en hurlant, en présence des forces de sécurité», a-t-il indiqué.

Open all references in tabs: [1 - 4]

Via: newsring.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~xH46T$1tW

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply