Marine Le Pen fustige "une France hors contrôle"

Pour la famille Le Pen, ce 1er mai n'était pas comme les autres. Non seulement le discours de Marine Le Pen a été fortement perturbé par des militantes Femen, mais Jean-Marie Le Pen a également joué le trouble-fête un mois après s'être violemment brouillé avec sa fille. En effet, pour la première fois depuis 1988, date à laquelle le FN a décidé d'honorer Jeanne d'Arc en défilant rue de Rivoli à Paris, celui qui est encore "président fondateur" du Front national n'a pas prononcé de discours devant la statue de la figure historique. Mais cela ne l'a pas empêché de déposer une gerbe près de la statue de Jeanne d'Arc, commentant devant une nuée de caméras : "Chacun est à sa place."

"Je crois qu'il a souhaité rejoindre le défilé plus loin, c'est son choix, cela ne représente rien de particulier", a commenté pour sa part Marine Le Pen. Juste avant que cette dernière entame son discours, son père est monté à la tribune pour saluer longuement la foule, une apparition qui n'était pas prévue initialement. Le visage crispé, sa fille a assisté muette et en retrait à cette scène.


Jean-Marie Le Pen s'est invité sur la scène sans le consentement de sa fille (Reuters).

"Ils ont inculqué aux enfants de l'immigration la haine de la France"

Derrière un immense panneau affichant le slogan "La France fait front", Marine Le Pen a toutefois cherché à dépasser ces problèmes internes, souhaitant un "1er mai conquérant" pour son parti. Entourée d'élus départementaux élus en mars dernier, elle a salué "le résultat historique" des départementales de mars dernier, avant d'évoquer "l'âme de la France" : "Cette âme nous a aussi été transmise par la force spirituelle de nos églises, aujourd'hui la cible des islamistes." "Aimer la France, c'est aimer son histoire, c'est en accepter les paradoxes et les permanences", a-t-elle ajouté.

C'est ce moment qu'ont choisi les Femen pour perturber le discours, obligeant Marine Le Pen à l'improvisation. La présidente du parti s'est adressée à elles, jugeant "paradoxal de se dire féministe et d'interrompre un discours en honneur à Jeanne d'Arc". Elle a alors suspendu son allocution pendant plusieurs minutes, manifestement déstabilisée.

Lire : Comment les Femen ont perturbé le discours de Marine Le Pen

"Immigration, communautarisme, fondamentalisme islamiste… la France est aujourd'hui hors contrôle", a repris la patronne du FN, qui a cité "le monstre en devenir" Sid Ahmed Ghlam, l'homme soupçonné d'un projet d'attentat avorté à Villejuif. "Ils ont inculqué aux enfants de l'immigration la haine de la France, le mépris de ses valeurs et de son histoire", a-t-elle encore ajouté avant de conclure. Un long discours - une heure devant quelques milliers de militants - qui, l'incident des Femen mis à part, ressemblait fort à celui du 1er mai 2012, quand Marine Le Pen a longuement dénoncé "le fondamentalisme islamiste", deux mois après les attaques de Mohamed Merah.

Open all references in tabs: [1 - 5]

Via: lejdd.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~3TbBK$61w

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply