Marine le Pen: la président du FN compare son père à une Femen

Depuis cinq mois, la guerre entre père et fille au FN fait rage. Cinq mois de clashs entre les deux clans. Tout le monde pensait voir le débat se clore avec l’exclusion de Jean-Marie le Pen, alors président d’honneur du Front National, par sa fille Marine. Mais non, l’ancien chef du parti s’accroche et annonce sa présence à l’université d’été du FN. Il avait d’ailleurs déclaré à l’AFPle 20 août dernier : « J’ai dit que j’irais à l’université d’été, donc j’irai. J’irai certainement à un moment ou à un autre (…) Je n’ai pas encore arrêté ma décision, mais n’importe comment j’y passerai ». Mais ce n’est pas vraiment du goût de sa fille qui, ce matin, a annoncé sur LCI Radio Classique : « Disons que c’est notre petite Femen personnelle, en quelque sorte »

Marine le Pen soutien la comparaison de son père à une Femen

Bien que comparé Jean-Marie Le Pen à une Femen est assez drôle, la président explique ensuite que « L’objectif est évidemment de venir gêner l’université d’été, de créer un incident si c’est possible, un buzz médiatique qui couvrira les messages extrêmement importants que le FN a à faire passer aux Français ». D’où la comparaison, maintenant évidente, avec le mouvement féministe de femme à seins nues. Mais Marine le Pen ne s’arrête pas là. Afin d’alimenter la comparaison, elle enfonce le clou en déclarant : « C’est la même méthode, la méthode qui consiste à venir là où vous n’êtes pas invité et où on ne souhaite pas vous voir, entouré d’une nuée de caméras, pour parasiter un message politique, c’est exactement ce que font les Femen à un détail vestimentaire près ».

Les Femen, un ennemi du FN

Pourquoi un tel chambardement avec les Femen ? Parce qu’au Front National, cette organisation n’est pas la bienvenue. Pour eux, ce sont même des parasites. Déjà en mai 2015, un groupe avait volontairement interrompu le discours de Marine le Pen place de l’Opéra. Elles avait alors déployer des grands drapeaux rouges rappelant la symbolique nazie, et elles avaient ensuite fait, à plusieurs reprises, le salut hitlérien du balcon d’un appartement privé. Les Femen avaient ensuite été délogées par la force par des militants d’extrême droite, ce qui avait fait polémique.

Via: mcetv.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~FH47T$6Fy

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply