Pologne : le groupe Femen s’invite à l’Euro 2012

Vendredi 8 juin, quelques heures avant le coup d'envoi de l'Euro 2012, une foule compacte se pressait devant le stade national de Varsovie en attendant le premier match du championnat : la rencontre Pologne-Grèce. Soudain, quatre jeunes femmes ont enlevé leurs tee-shirts en criant des insultes : "F**K Euro". Sur leurs jeunes corps figuraient des inscriptions du même genre marquées au feutre. Munies d'extincteurs, elles ont ensuite arrosé la foule pour "éteindre l'incendie patriarcal qui embrase la Pologne". Les femmes aux seins nus ont été vite entourées par la police puis transportées au commissariat général, où elles sont restées jusqu'au soir et ont dû payer une amende salée pour atteinte aux bonnes moeurs sur la voie publique.

Ce n'est pas la première fois que le groupe Femen défraye la chronique. Né à Kyiv en 2008, Femen multiplie les actions dénudées pour lutter contre la prostitution en Ukraine et le tourisme sexuel. Les militantes du Femen dénoncent les agences de rencontres internationales comme étant des bordels cachés. À Varsovie aussi, elles criaient : "Ni la Pologne ni l'Ukraine ne sont des bordels." Pour elles, l'Euro est une fête de la prostitution. Dans le groupe arrêté le 8 juin se trouvait une Française : Safia Lebdi, une des fondatrices du mouvement Ni putes ni soumises.

Sexy-féministes

Les actions de Femen provoquent le débat au sein même des groupements féministes. L'utilisation de la nudité choque, pas forcément en tant que telle, mais par les réactions qu'elle provoque. Les filles de Femen sont de jeunes étudiantes avec de très beaux corps. Elles sont la preuve vivante de ce qui attire les étrangers en Ukraine : la beauté des Ukrainiennes. Certains journalistes filment ou photographient avec un plaisir évident ces corps sans vraiment prêter attention au sens de leur message. Elles-mêmes se définissent comme des sexy-féministes, car n'hésitant pas à utiliser l'érotisme pour attirer l'attention des médias. Les militantes du Femen ont visiblement senti ce malaise et ont désormais ouvert leurs rangs à des femmes au physique moins parfait...

Ce qui est sûr, c'est que, vendredi 8 juin, les télévisions présentes en nombre sur place devant le stade de Varsovie, pour suivre le match, ont filmé l'incident. Reste à savoir si cela réussira à ouvrir le débat sur la prostitution en Ukraine et en Pologne.

REGARDEZ la vidéo des Femen.

Via: lepoint.fr


Short link: [Facebook] [Twitter] [Email] Copy - http://whoel.se/~nic8a$17G

This entry was posted in FR and tagged on by .

About FEMEN

The mission of the "FEMEN" movement is to create the most favourable conditions for the young women to join up into a social group with the general idea of the mutual support and social responsibility, helping to reveal the talents of each member of the movement.

Leave a Reply